Cet article date de plus de 6 ans

Femmes gendarmes tuées à Collobrières : La parole aux familles des victimes

Deuxième semaine à Draguignan pour le procès des gendarmes tués à Collobrières en 2012. Ce mercredi, l'audience a été particulièrement émouvante, éprouvante aussi. Les parents des deux victimes se sont exprimés.

Les proches des deux femmes, Alicia et Audrey ont pris la parole devant la cour d'assises. Des témoignages bouleversants qui ont plongé la salle dans une grande émotion.
Les frères ou les pères des gendarmes ont bouleversé le public par leurs souvenirs. 

"Son arme de service, c'était son sourire." Claude, le père d'Audrey, a aussi évoqué l'un des hobbies de sa fille, la confection de petits bijoux fantaisie. "Dans cette salle, vous êtes nombreux à conserver l'un de ces bijoux. Gardez-le précieusement et jalousement toute votre vie."






La famille d'Alicia Champlon, s'est exprimée par la voix de Patrick Champlon. Il a redit le moment où il a appris la terrible nouvelle, dans la nuit du 17 au 18 juin 2012. "Là tout s'effondre, on ne veut pas y croire." Et de poursuivre :

"On croyait voir notre fille dès le lendemain, mais il a fallu attendre qu'on lui refasse le visage, un si beau visage."


Un grave incident de séance est intervenu aussi ce mercredi à la lecture du parcours d'Inès Farhat. 

Reportage Accarias Sophie, Guerin Gilles et Joubert Béatrice :

durée de la vidéo: 01 min 40
cour d'assises du Var : Les familles à la barre

Intervenants : Stéphane Bertaut -Frère d'Audrey Bertaut, Jean-François Charrat - ssociation étoiles bleues et Gérald Bertaut -Frère d'Audrey Bertaut.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice assises armée faits divers