La colère des taxis cannois

Ils ont manifesté pour protester contre la concurrence déloyale des taxis clandestins, très nombreux pendant le Festival du Film.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Ils ont le soutien de la ville de Cannes, et de l'Etat, mais ils sont en colère.
Les chauffeurs de taxi sont confrontés, particulièrement pendant la période du Festival, à la prolifération de taxis clandestins et la tension monte.


La Préfecture a affecté deux agents, chargés de lutter contre ces pratiques illégales, qui sont  passibles d'un an de prison et de 15 000 euros d'amende.

Nous menons chaque jour entre 20 et 30 contrôles, nous avons interpellé des personnes, 1 à 2 par jour. Manifestement, il faut aller plus loin. nous allons engager des opérations plus importantes de jour comme de nuit pour que les personnes qui transportent de manière illégale des voyageurs et soient sanctionnées


déclare Philippe Castanet, sous-préfet de Grasse.
De leur côté, les chauffeurs de taxi essaient de trouver la parade en passant des partenariats avec les boîtes de nuit. 

REPORTAGE: