Top 14- Clermont fait plier Toulon

Clermont a fait céder  une équipe de Toulon très remaniée à Marcel-Michelin avec un score de 22-19. Les Auvergnats ne sont pas parvenus à prendre la tête  prendre la tête du Top 14, dimanche en clôture de la 25e journée.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

On savait d'emblée que l'affiche n'aurait rien à voir avec celle de Twickenham il y a trois semaines, qui avait offert au RCT son troisième sacre européen (24-18). Pas le même contexte, ni les mêmes acteurs côté varois, ni le même terrain.
Mais l'on espérait tout de même que la concurrence accrue pour l'une des deux premières places du classement, synonymes d'accession directe en demi-finales (5-6juin à Bordeaux), relèverait un peu la sauce.
A la place, les deux formations ont livré un brouet de rugby qui, grâce au point de bonus défensif arraché par le RCT, place les deux équipes à même hauteur (71 pts), mais avec l'avantage particulier aux Varois.
L'aller simple pour le dernier carré devra donc se décider tout à fait samedi prochain lors de la dernière journée: Clermont se déplacera à Montpellier, le Stade Français (2e, 70 pts) ira à Brive quand Toulon, qui réintègrera sans doute ses cadres, accueillera Oyonnax.
Car le manager du RCT avait fait le pari de laisser l'essentiel de ses forces au repos, inscrivant six espoirs sur la feuille de match pour ce
délicat déplacement en Auvergne.
L'équipe varoise cornaquée par l'ancien Clermontois Gerhard Vosloo n'a au final pas démérité, perturbant considérablement l'ASM par une défense agressive et montrant de réelles intentions offensives.
En face, les hommes de Franck Azéma se distinguaient principalement par leur capacité à bafouiller tous leurs lancements de jeu, provoquant l'agacement d'un Michelin pourtant comble.
La partie virait même à l'aigre avec la sortie prématurée du demi de mêlée Ludovic Radosavljevic (18e) et de l'ouvreur Camille Lopez (29e), touché aux adducteurs et de toutes façons bien peu inspiré durant sa demi-heure sur la pelouse.
Dominateur en mêlée fermée, Clermont n'en retirait pas grand-chose si ce n'est quelques pénalités. Seul à se distinguer à Clermont, Mike Delany, entré à la place de Camille Lopez, ne tremblait pas face aux poteaux avec un sans-faute et 17 points au total.
Mais même un essai de Morgan Parra récompensant un bon travail des avants (70) ne décrispait pas le match. Le RCT réagissait en fin de partie par son ailier Josua Tuisova (77) et obligeait Clermont à disputer les ultimes minutes sous pression. Un essai à la sirène refusé à Morgan Parra ne décramponnait pas suffisamment Toulon pour le priver de bonus. 
Triste sortie en tout cas pour les quelques joueurs qui quitteront le club à la fin de la saison et disputaient sans doute leur dernier match au Michelin, comme les emblématiques Julien Pierre et Julien Bonnaire.

Réaction de Bernard Laporte, manager de Toulon
"Si on marque un ou deux essais en première mi-temps que l'on aurait dû marquer, je ne sais pas ce qu'il se serait passé. Je suis très fier de mes joueurs et de l'état d'esprit qu'ils ont mis dans ce match. Ils ne prennent qu'un point mais c'est un point important pour nous. C'est un point qui va compter. C'est une bonne opération. On va bien préparer le match (face) à Oyonnax car on voit que tout le monde accroche tout le monde. Certains ont marqué des points ce soir."