À découvrir dans le Var : la glacière de Pivaut

Elle se trouve dans le massif de la Sainte Baume où l'on compte 17 glacières qui ont fonctionné entre le 17e et le 19e siècle. Aujourd'hui, la glacière de Pivaut est la plus grande et la mieux conservée d'entres elles. Elle alimentait notamment Toulon en glace.

La glacière de Pivaut est d'une hauteur de 23 mètres et d'un diamètre de 17,60 mètres est semi-enterrée
La glacière de Pivaut est d'une hauteur de 23 mètres et d'un diamètre de 17,60 mètres est semi-enterrée © P. Vaireaux-FTV

Au XVIIème siècle, dans le massif de la Sainte-Baume, existait une activité originale : la fabrication de glace. Entre le 17e et le 19e siècle, 17 glacières fournissaient notamment les villes de Toulon et de Marseille. Une vingtaine de ces édifices existent toujours à l'extrémité est du massif dont le plus spectaculaire : la glacière Pivaut, récemment rénovée.

Le massif de la Saint-Baume, une véritable terre d’accueil

Ce massif présentait de nombreux avantages. Dont son altitude et surtout sa fraicheur, générée par les nombreux ruisseaux et rivières présents dans ce secteur. Pour fabriquer la glace, de grands terrains bordés de murs en pierre recueillaient l’eau qui gelait sur environ 40 centimètres d’épaisseur. L'eau des sources et des ruisseaux était captée, canalisée et mise à geler sur des terrasses ou bassins bordés de murets.

Le massif la Sainte-Baume, dans le Var
Le massif la Sainte-Baume, dans le Var © P. Vaireaux-FTV

Il faut imaginer 200 ouvriers qui venaient découper la glace.

Sandrine Barbier, guide conférencière Provence verte et Verdon

La glacière est semi-enterrée sur les 2 mètres de sa hauteur. Les blocs de glace étaient accrochés à des cordes avant d’être transportés en bas. C’est par la porte de déchargement que les blocs de glace étaient descendus l’hiver.

C’est par cette porte de déchargement que les blocs de glace étaient descendus l’hiver.
C’est par cette porte de déchargement que les blocs de glace étaient descendus l’hiver. © P. Vaireaux-FTV

L’histoire de l’or blanc

Les glacières de la Sainte-Baume orientale ont approvisionné Toulon jusqu'en 1789. La glacière de Pivaut pouvait conserver jusqu'à 3 100 m3 de glace. Elle a été restaurée dans les années 1990.

Le Musée de la Glace est actuellement fermé pour les individuels mais il reste ouvert à la visite pour les scolaires et les groupes constitués. La culture de "l’or blanc" a disparu à la fin du 19e siècle avec les premières usines de fabrication de glace artificielle.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
patrimoine culture histoire