Aix-en-Provence : la SPA lance le mois de l'adoption

Les refuges ne peuvent plus organiser des journées portes ouvertes, l'occasion d'adopter les animaux. Une campagne est lancée pour redonner l'envie de prendre en charge un chat ou un chien. Rendez-vous à prendre dans l'un des refuges d'Aix-en-Provence ou de Briançon.
Aix-en-Provence : la SPA lance le mois de l'adoption
Aix-en-Provence : la SPA lance le mois de l'adoption © SPA

Avis de recherche

La campagne est lancée sur tout le territoire : cherche 3 300 familles d'accueil... Des familles responsables surtout.
8 558 animaux ont été accueillis cet été. La Société Protectrice des Animaux (SPA) ne peut plus faire son traditionnel week-end  portes ouvertes, à cause de la crise sanitaire. L’association lance donc le « Mois de l’adoption » dans ses 62 refuges de France.

Refuges débordés en région

Cinq sites ont pris en charge 244 animaux issus de l’abandon en juillet et août, dont 63% de chats.
Actuellement, 126 animaux sont à la recherche d’une famille responsable dans notre région.
Le chaton Vesper est à adopter au refuge SPA de Flayosc dans le Var !
Le chaton Vesper est à adopter au refuge SPA de Flayosc dans le Var ! © Refuge SPA Flayosc

Tous les refuges, sont complets :

On cherche même à transférer les animaux en Île-de-France, moins touchée par le phénomène,


explique Jonathan Dupré, responsable régional de la SPA.
Pour lui, il faudrait que les adoptions reprennent, pour donner une chance à d'autres animaux, car de nombreuses personnes contactent la SPA pour abandonner leurs chiens ou leurs chats en ce moment...

Pouvoir les accueillir en temps voulu leur donne plus de chance, car on peut retracer leur histoire et leur caractère...

Avis aux futurs propriétaires : il y a plus de chatons à adopter que de chiens. Avec le Covid, les campagnes de stérilisation n'ont pas pu se faire, seules les urgences ont été réalisées. Les portées ont été nombreuses...

La SPA demande de prendre rendez-vous pour faire connaissance avec les animaux.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
paca animaux économie nature