• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Alerte sécheresse et restrictions d'eau strictes dans les Hautes-Alpes

Une situation hydrique préoccupante dans les Hautes-Alpes, comme ici dans le Vaucluse où 11 communes sont reconnues en état de catastrophe naturelle / © Hiely Cyril / MAXPPP
Une situation hydrique préoccupante dans les Hautes-Alpes, comme ici dans le Vaucluse où 11 communes sont reconnues en état de catastrophe naturelle / © Hiely Cyril / MAXPPP

Trois bassins des Hautes-Alpes ont été placés en alerte sécheresse, a annoncé ce vendredi 9 août la préfecture des Hautes-Alpes. Un dispositif qui vient renforcer un état de vigilance déjà présent depuis la mi-juillet. 

Par Nina Pavan, GB

L'état de sécheresse a été annoncé pour trois bassins des Hautes-Alpes par la préfecture, vendredi 9 août 2019. Un dispositif et des restrictions d'eau qui viennent renforcer l'état de vigilance déjà mise en place depuis mi-juillet.

Les prévisions météorologiques pour les jours prochains ne prévoient pas de précipitations conséquentes, ce qui laisse craindre une aggravation de la situation.

Trois bassins des Hautes-Alpes, particulièrement touchés, sont placés en alerte sécheresse :
  • Buëch-Méouge
  • Eygues-Oule
  • Drac Gapençais
Dans le département voisin de la Drôme, le niveau d'eau de la nappe phréatique des Ricoux est au plus bas depuis dix ans.

Vigilance et restrictions d'eau

Des restrictions d'eau viennent renforcer le dispositifs d'alerte et vigilance pour cause de sécheresse dans les Hautes-Alpes pour prévenir les risques de pénuries d'eau.

Une réduction de 20% des prélèvements est commune à tous les secteurs d'activités, publics et privés (hors risque sanitaire, extinction d'incendie et accès à l'eau potable).

Des restrictions spécifiques sont prévues pour les différentes utilisations de l'eau, notamment agricoles, industrielles et dans les zones placées en alerte. La Préfecture rappelle que les usages prioritaires d'eau liés à la salubrité, la santé et la sécurité civile ne sont pas concernés.  

Vaucluse : 11 en état de catastrophe naturelle

11 communes du Vaucluse sont reconnues en état de catastrophe naturelle pour l'année 2018.

Les personnes sinistrées ont jusqu'au 19 août pour déclarer les dégâts auprès de leurs compagnies d'assurance.

Publié au Journal officiel du 9 août 2019, cet arrêté a reconnu comme étant en état de catastrophe naturelle, au titre de la sécheresse et de la réhydratation des sols pour l’année 2018, les communes suivantes :
  • Avignon
  • Cabrières-d’Aigues
  • Cadenet
  • Châteauneuf-de-Gadagne
  • Mondragon
  • Mornas
  • Orange
  • Piolenc
  • Pontet (Le)
  • Robion
  • Saint-Saturnin-lès-Avignon
Les principaux concernés sont évidemment les agriculteurs et propriétaires terriens. Leurs récoltes étant directement impactées par la sécheresse et la forte chaleur, mais aussi les incendies qui menacent et touchent parfois leur exploitations.

Une sécheresse qui sévit depuis des semaines

Cette année encore, une très forte sécheresse sévit dans la Vaucluse depuis plusieurs semaines.

Depuis le 15 juillet, plusieurs bassins du Vaucluse ont été placés en état de sécheresse. La forte de baisse des cours et la chaleur extrême ont entraîné une situation critique qui ont entraîné cet arrêté interministériel.

Les pénuries d'eau avaient d'ailleurs entraînés l'interdiction totale des arrosages pour les espaces verts, pelouses et jardins d'agrément.
Pour les jardins potagers, les terrains de sport et les golfs l'interdiction s'étalait de 9h00 à 19h00.

Une semaine à risque attendue

Les prévisions météorologiques annoncent plusieurs jours de mistral à 45km/h, ce qui pourrait laisser craindre des risques d'incendies accrus à cause de la sécheresse. 
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Nice: temps forts de l'Half Iron Man

Les + Lus