Première mondiale en septembre 2023, le festival du rugby amateur rassemblera 20 clubs de 20 nations participant à la vraie Coupe du monde de rugby. Un évènement sportif, social et solidaire qui se déroulera de Saint-Raphaël à Arles en passant par Manosque. Finale prévue à Digne, club organisateur de l’événement.

La France organisera la Coupe du monde de rugby en 2023, pour la deuxième fois de son histoire après 2007.

D'ailleurs les qualifications africaines pour le Mondial 2023 en France auront lieu à Marseille et Aix-en-Provence, du 1er au 10 juillet 2022, ont annoncé mardi les organisateurs de la Coupe du monde de rugby.

Et à cette occasion le rugby amateur va aussi sortir le grand jeu.

Une initiative locale à caractère social

Déjà dans les startings block, le RCD (club de rugby Dignois) n’a décidément peur de rien. Né de l’imagination de son président Jérémy Teyssier, ce festival se veut une grande rencontre sportive mettant en avant le rugby amateur, l’âme de ce sport dont sont issus la plupart des joueurs et dirigeants.

D’ores et déjà le club a mis en place des actions solidaires et sociales comme rugby de rue, en faveur des quartiers sensibles ou un partenariat avec 19 écoles locales en contact avec d’autres écoles de pays étrangers toutes nations de l’ovalie.

Et ce n’est pas une première pour ce club local. Il y a quelques années déjà il proposait des échanges avec le Pays de Galles, mais aussi une version amateur du tournoi des 6 nations et un jumelage avec le club japonais de Kamaïchi, premier club amateur du Japon.

Une dimension mondiale

Oser, voir loin et toujours promouvoir le sport comme symbole d’ouverture sur le monde, voilà l’ADN du rugby club dignois !  

Cette aventure fait fantasmer les joueurs de l’équipe locale, Nicolas Limouzy, leur capitaine en tête.

"C ’est quelque chose qui nous anime, la Coupe du monde de rugby pro en France c’était déjà super mais là d’y participer à notre niveau c’est extraordinaire. Cela valorise notre sport, le monde amateur mais aussi notre région, le tissu local. A notre niveau, nous n’aurions pas pu prétendre à ce genre d’événement. Imaginez, nous allons jouer contre des Néo-Zélandais, des Italiens. On se prépare, on a hâte".

Il faut croire que ce brin de folie est contagieux. Le projet bénéficie du soutien logistique et institutionnel de France 2023.

Séduit par le projet, le président de France 2023 a décidé de ne laisser personne au bord de la route.

Les rugbymen amateurs des îles Tonga touchées par un cyclone dévastateur seront aidés financièrement pour pouvoir eux aussi participer à ce tournoi inédit.

Des matchs de rugby sans 3ème mi- temps ?

Même pas en rêve, alors tant qu’à proposer un projet hors norme l’ambition sera de battre un record, celui de la plus grande 3ème mi-temps jamais organisée.

Une aubaine touristique

 Au départ sceptique, la ville de Digne-les-Bains d’où tout est parti adhère au projet, consciente des retombées économiques et touristiques induites.

Des milliers de passionnés de rugby vont profiter de ce festival pour découvrir la région Provence Alpes.

Une aubaine d’autant que les supporters venant de loin restent potentiellement de 15 jours à un mois.

Ce mois de septembre 2023 pourrait être exceptionnel  en terme d’attractivité.

   

Clubs déjà engagés dans l’aventure 

  • Te Awamutu Australie
  • Rufus San Vincezo Italie
  • Carrasco Polo Club Argentine
  • Hamilton Sea-Point RFC Afrique du sud
  • Ennis RFC Irlande
  • Kamaïchi Japon
  • Roldan argentine
  • RCD Digne les bains   
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité