Digne-les-Bains : mauvaise année pour les arboriculteurs des Alpes

Les arboriculteurs des Alpes de Haute-Provence sont inquiets. Après l'embargo russe sur les pommes, c'est à présent au tour de l'Algérie de fermer ses portes. Bilan : des centaines de tonnes de golden entassées, qui ne trouvent pas preneurs.

Chaque année, les arboriculteurs des Alpes produisent 110000 tonnes de pommes. C'est leur produit le plus réputé. Mais ces dernières années, nos producteurs alpins ont vu plusieurs marchés se fermer : ceux de la Russie, de la Libye, de l'Egypte et dernièrement celui de l'Algérie.
Ils sont donc nombreux à tenter d'écouler leurs stocks vers la France et l'Europe. 
Mais comme le dit l'un d'entre eux, 

il est difficile de se faire une place sur le marché


De plus, une partie des pommes qui n'ont pu être exportées, pourrissent, ont trop mûri pour être vendues. La situation entraîne donc à une perte de quantité, alors que de l'autre côté, les frais d'électricité et de stockage augmentent.
Les producteurs de pommes sont inquiets pour cette année 2017.
Le reportage de Véronique Bouvier et Léo Centofanti :

durée de la vidéo: 01 min 41
Les arboriculteurs inquiets ©France 3 Provence



 


 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agriculture économie
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter