Alpes-de-Haute-Provence : le corps du jeune homme disparu dans le lac de Sainte-Croix a été retrouvé

Le corps du jeune homme, âgé de 23 ans, porté disparu depuis jeudi après-midi, après avoir sauté d'un pont dans le lac de Saint-Croix dans le Verdon (Alpes-de-Haute-Provence) a été retrouvé vendredi. Ce sont les gendarmes plongeurs qui ont remonté le noyé.

© DUCLET Stéphane/MaxPPP
La victime aurait sauté du pont en amont du barrage du lac de Sainte-Croix suite à un pari entre amis.

"Ne le revoyant pas remonter à la surface, ses camarades ont donné l'alerte et n'ont pas effectué les sauts suivants", indique le Chef d'escadron Pons, Commandant de la compagnie de gendarmerie de Castellane.

Depuis vendredi matin, ce sont trois plongeurs de la gendarmerie de Martigues qui sillonnaient les eaux bleues du lac, à la recherche du corps. 

"C'est tout juste à l'aplomb du saut, par 17 mètres de fond, que les gendarmes ont retrouvé le corps inerte de la victime vers 15h30", indique le chef d'escadron.

À cet endroit le Verdon est "profond d'une cinquantaine de mètre",  le jeune homme a dû rentrer dans l'eau "à une vitesse de 70km/h, vu la hauteur du saut", détaille le Commandant Pons.

La victime a été remontée par les plongeurs "avant d'être hélitreuillée un peu plus loin, dans une zone plus facile d'accès et à l'abri des regards des nombreux touristes présents en cette saison", précise le gendarme.

Des plongeons de haut vol toujours très dangereux

D'après les premières constatations, "cette noyade serait due au choc thermique, après malaise, même si les constatations sont toujours en cours", détaille le chef d'escadron.

"Les jeunes ne connaissent pas les risques de plonger dans cette rivière, elle est somptueuse, mais dangereuse", insiste le commandant Pons.

"Dehors, il fait aux alentours de 35 degrés et la température de l'eau du Verdon suivant les profondeurs ne dépasse pas les 5 degrés". Le gendarme déplore "de multiples accidents de ce type chaque été dans cette zone, malgré une forte prévention".

Le parquet de Digne-les-Bains a ouvert une enquête. 

Retrouvé après 24h de recherches

Les pompiers des Alpes-de-Haute-Provence avaient été appelés peu avant 16h jeudi pour tenter de retrouver la victime, âgée de 23 ans.

Selon les premiers éléments connus, le jeune homme aurait sauté volontairement de ce pont sur la RD111, haut de 20 mètres, au-dessus de l'eau du lac de Sainte-Croix.

Une vingtaine de pompiers avaient été mobilisés pour sonder les eaux du lac pendant toute la fin d'après-midi, en vain, indiquait jeudi soir, le Service départemental d'incendie et de secours.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
disparition faits divers
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter