Cassis : le champion du monde de plongeon de haut vol sensibilise les jeunes aux risques d'accident

Publié le Mis à jour le
Écrit par Ludovic Moreau .

Sauter, plonger depuis les rochers qui surplombent la mer est une pratique dangereuse. Lionel Franc, champion du monde de plongeon de haut vol, est allé à la rencontre des jeunes, pour les sensibiliser aux risques et apporter des conseils.

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022
Lionel Franc est un personnage connu dans les calanques, notamment du côté de Cassis. Sa spécialité, le plongeon de haut vol, il est d'ailleurs champion du monde de la discipline.

Fin de semaine dernière, celui que l'on surnomme l'ange des calanques a réalisé son 38e plongeon, à plus de 30 mètres. Malgré son expérience, il garde toujours une appréhension, avant chaque saut : "J'ai toujours peur et c'est très important... ça doit t'accompagner, la peur, c'est ton amie... Quand tu n'as plus peur, c'est qu'il y a quelques choses qui cloche...", tiens à préciser Lionel.

Des accidents fréquents

La semaine dernière, à la sortie de la calanque de Port-Miou, à Cassis, un adolescent de 20 ans a été hospitalisé, à la suite d'un accident en se jetant depuis un rocher surplombant la mer. Un accident de plus, que ce soit ici, ou à Marseille, en particulier du côté de l'anse de la fausse monnaie, sur la corniche Kennedy.

Reportage dans la calanque de Port Miou, par Paul Géli et Alban Poitevin:
 
Le plongeur des calanques Lionel Franc apprend aux jeunes à se jeter dans l'eau

Le champion fait de la prévention

Face à l'engouement des jeunes avides de sensations fortes, Lionel Franc a décidé d'aller à leur rencontre, avant tout pour faire de la prévention et prodiguer quelques conseils.
"A partir de 10 mètres de hauteur c'est dangereux, c'est pour cette raison que les Jeux olympiques ont limité la hauteur de la discipline à 10 mètres" a indiqué Lionel Franc, aux jeunes venus l'écouter.

Fort de son expertise, le champion du monde se permet aussi d'indiquer quelques conseils pour limiter les risques de blessures. "La rigidité des jambes, c'est ce qui va permettre de protéger le haut du corps".

Lionel Franc reconnaît qu'il n'est pas policier pour interdire aux jeunes de sauter des rochers, alors il veut leur donner les techniques et les précautions à prendre, pour éviter les accidents.

 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité