Pour devenir lieutenant de louveterie dans les Alpes de Haute-Provence, c'est maintenant

Si vous avez 4 chiens, 75 ans maximum en 2029, la nationalité française, un permis de chasse, vous pouvez envoyer votre candidature pour devenir lieutenant de louveterie dans les Alpes de Haute-Provence. Une activité bénévole.

Actuellement, 31 lieutenants de louveterie sont en poste dans les Alpes de Haute-Provence, jusqu'au 31 décembre 2024. La campagne de recrutement de la préfecture vient de commencer.

Le lieutenant de louveterie n'est pas l'ami du loup

Le lieutenant de louveterie, sous l'autorité du préfet, prévient les dommages causés par le loup sur les troupeaux d'animaux domestiques. Il est amené à surveiller des troupeaux ou mettre en œuvre des tirs de défense contre la prédation alpine.

Il organise des actions de conciliation entre agriculteurs et chasseurs. Il conduit des opérations de destruction des animaux susceptibles d’occasionner des dégâts (battues administratives, tir de jour et de nuit.) Il est conseiller technique de l'administration sur les problèmes de gestion de la faune sauvage.

Ce collaborateur de l’administration est bénévole, sous l’autorité du Préfet, il ne perçoit pas de défraiement, hormis les frais de déplacement sur la mission Loup.

31 postes sont identifiés :

3 sur les secteurs 1,8,9

2 sur les secteurs 2, 3, 4, 6, 7, 10, 12 et 14

1 sur les secteurs 5, 11, 11bis, 13, 13bis et 15.

Quelques unes des compétences pour ce poste

  • Le futur lieutenant de louveterie aura 75 ans maximum en fin de mandat, en 2029
  • Il détient le permis de chasse depuis cinq ans minimum
  • Sa condition physique correspond à cette activité
  • Il entretient, à ses frais, quatre chiens réservés exclusivement à la chasse du sanglier ou du renard, soit au moins deux chiens de déterrage
  • Il s'engage à porter son insigne pour justifier de sa qualité ainsi qu’une tenue correcte et compatible avec les actions sur le terrain
  • Il connaît les espèces de faune sauvage, y compris les petits prédateurs, la vie et les 
    mœurs des animaux sauvages, l’équilibre biologique à maintenir 
  • Son comportement sur la pratique de la chasse doit être exemplaire.

Les candidatures doivent être communiquées au service de la communication interministérielle et de la représentation de l’État :
pref-communication@alpes-de-haute-provence.gouv.fr

ou

8 rue du Docteur ROMIEU
04016 Digne-les-Bains Cedex