• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Un loup abattu dans les Alpes-de-Haute-Provence

Dans le parc du Mercantour / © Maxppp
Dans le parc du Mercantour / © Maxppp

Un loup a été abattu ce jeudi à Bayons dans le massif des Monges. C'est le troisième dans les Alpes de Haute-Provence, sur huit "prélèvements" en France.

Par Nathalie Deumier

Un loup a été prélevé dans les Alpes-de-Haute-Provence, ce jeudi, sur la commune de Bayons. Selon la préfecture de Digne, la prédation exercée par le loup sur les troupeaux s’accentue ces dernières années. Cette tendance se confirme en 2015. Au 7 octobre 2015, on dénombre ainsi 1134 victimes pour 353 attaques, soit une augmentation de 45 % des victimes et des attaques par rapport à 2014 à la même date.

Les chasseurs sont spécialement formés


Afin de réduire l’exposition des troupeaux à la prédation, le Préfet des Alpes-de-Haute-Provence a délimité des secteurs subissant des dommages importants et récurrents malgré la mise en oeuvre de mesures de protection préventive, pour y autoriser des tirs de loup. Ces tirs doivent être réalisés par des chasseurs ayant au préalable reçu une formation adaptée sous le contrôle de l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage. C’est dans ce cadre qu’un loup a été prélevé ce jeudi sur la commune de Bayons.

Dans ce secteur des Monges, 54 attaques ayant entraîné 148 victimes se sont produites depuis le début de l’année. Cette action s’inscrit dans le plafond de 36 loups pouvant être prélevés en 2015-2016 sans nuire au maintien de l’espèce dans un état de conservation favorable au sein de son aire de répartition naturelle.

A ce jour, 8 loups ont été prélevés au niveau national, dont 3 dans les Alpes-de-Haute-Provence.
Le préfet mobilise les services de l’État et l'Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage (ONCFS) pour organiser des affûts, approches ou battues avec l'appui des lieutenants de louveterie, des chasseurs et des éleveurs pour défendre les troupeaux contre les attaques de loups.

Sur le même sujet

Les évacués de la rue d'Aubagne

Les + Lus