Alpes-Maritimes et Var : ce que disent les indicateurs du Covid-19, ce qui change pour nos écoliers

Publié le Mis à jour le
Écrit par Gregory Bustori
Prolongation du port du masque, en extérieur et dans les zones fréquentées, ainsi que pour l'ensemble des écoliers du Var et des Alpes-Maritimes... des nouvelles restrictions sont à nouveau demandées aux Azuréens.
Prolongation du port du masque, en extérieur et dans les zones fréquentées, ainsi que pour l'ensemble des écoliers du Var et des Alpes-Maritimes... des nouvelles restrictions sont à nouveau demandées aux Azuréens. © Éric Jacquet / France Télévisions

Le 2 novembre, l'Agence régionale de santé a mis à jour l'ensemble des indicateurs liés au Covid-19. Hospitalisations, vaccination, nombre de cas... Quel est le bilan en ce début de mois de novembre ? Et quel impact pour les écoliers du Var et des Alpes-Maritimes ?

Alors que le port du masque en extérieur a été prolongé par arrêté préfectoral, et que la fin de la gratuité systématique des tests de dépistage est en place depuis une quinzaine de jours, l'Agence régionale de santé a communiqué hier ses dernières données pour les départements du Var et des Alpes-Maritimes. 

L'intégralité du document est à découvrir ici :

Communiqué de presse de l'ARS PACA en date du 2 novembre 2021

Le retour du masque à l'école à la rentrée

Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement, a indiqué à la sortie du Conseil des ministres ce mercredi 03 novembre que le retour du masque à l'école primaire serait effectif dans 39 départements. Cette mesure doit s'appliquer dans tous les territoires métropolitains dont le taux d'incidence excède les 50 cas pour 100.000 personnes. Et ce, dès la prochaine rentrée après les vacances de la Toussaint.

Les services de l'Académie de Nice confirme que dès lundi, les élèves des écoles primaires varoises verront le retour du masque parmi eux. Quant aux élèves des Alpes-Maritimes, pas de changement. Déjà masqués avant les vacances, ils resteront concernés par le port de cette pièce de tissu. Pour rappel, le taux d'incidence, soit le nombre le personnes contaminées pour 100.000 habitants, s'établit à 65 dans les Alpes-Maritimes, et à 54 dans le Var, selon les derniers chiffres donnés par l'ARS PACA. 

Le nombre de patients en réanimation baisse 

Dans le département des Alpes-Maritimes, on compte désormais 21 personnes en "réa", soit trois de moins par rapport aux précédents chiffres fournis par l'ARS en date du 26 octobre. Dans le Var, ce sont 14 patients qui occupent ce type de lits, soit 4 de moins en une semaine. Huit personnes sont mortes dans ce même lapse de temps dans les deux départements : 6 personnes dans les Alpes-Maritimes, et 2 dans le Var. 

Qu'indiquent les tests de dépistage ?

Sur les 45.014 tests maralpins effectués du 25 au 31 octobre, 1,6% d'entre eux se sont avérés positifs à la Covid-19. Le taux de positivité est le même dans le Var, alors que 36.868 tests ont été analysés. 

Ces deux départements sont en dessous de la moyenne en PACA, qui affiche un taux de positivité régional de 1,7%. Les Hautes-Alpes montrent quant à eux un taux de positivité de 2,3%, le plus important dans notre région selon l'ARS.

Où en est la vaccination ?

En région PACA, on compte 3.721.904 habitants disposants d'un schéma vaccinal complet, dont 264.502 doses de rappel. Son injection est destinée aux personnes les plus fragiles et à ceux âgés de 65 ans minimum. La dose de rappel a été mise en place depuis le 6 octobre et concerne également les personnes suivantes :

  • les résidents d'Ehpad et des unités de soins de longue durée
  • les personnes à très haut risque de forme grave
  • les personnes présentant des comorbidités qui augmentent le risque de formes graves de Covid-19
  • les personnes sévèrement immunodéprimées (qui ont déjà reçu trois doses et en recevront une quatrième a indiqué la Haute autorité sanitaire
  • les personnes ayant reçu le vaccin Janssen. Une dose de rappel avec un vaccin à ARNm (Pfizer) est recommandée à partir de 4 semaines après la première injection
  • l'ensemble des salariés du secteur de la santé et du secteur médico-social
  • les professionnels du transport sanitaire et les pompiers, quel que soit leur âge
  • les proches (de plus de 18 ans) de personnes immunodéprimées.

Au 31 octobre, 927.658 Maralpins et 798,213 Varois avaient reçu une première dose.

 

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.