Accident mortel à la suite d'un pot entre collègues : l'entreprise condamnée

© MAXPPP
© MAXPPP

Le tribunal correctionnel d'Angers a condamné une société à 5.000 euros d'amende à la suite d'un accident mortel provoqué par un de ses salariés qui venait de participer à un pot entre collègues. La victime, organiste de la cathédrale de Grasse, était en vacances dans la région.

Par AFP

La société Anjou Viandes, une PME de Doué-la-Fontaine, a été également condamnée lundi à verser 3.000 euros de dommages et intérêts à la famille de la victime, un cycliste de 63 ans tué en juillet 2010 dans l'accident.

Mort depuis, l'auteur de l'accident avait consommé de l'alcool dans l'enceinte de l'entreprise dans le cadre d'un pot de départ en vacances, avant de reprendre sa voiture et de faucher accidentellement le cycliste à Montreuil-Bellay, dans la région de Saumur. Il présentait un taux d'alcoolémie de 1,8 gramme d'alcool par litre de sang.

Le tribunal reprochait à ses employeurs de lui avoir mis à disposition de l'alcool et de l'avoir laissé partir en état d'ivresse. S'il a condamné la société, il a relaxé en revanche l'un de ses cadres qui était aussi poursuivi.

La victime, Laurent Tissier, organiste de la cathédrale de Grasse dans les Alpes-Maritimes, était en vacances dans la région.

Sur le même sujet

Les + Lus