Malgré le Covid, il est possible de nager en piscine : le point sur les conditions à Antibes, Nice et Cannes

Certaines piscines dotées d'un bassin extérieur sont ouvertes au public. Désomais, il faut réserver son créneau pour aller nager. Voici les modalités pour la piscine Fernand Anelli à Nice, le Grand Bleu à Cannes et le stade nautique d'Antibes qui victime de son succès doit modifer ses créneaux.

Le centre nautique d'Antibes (Alpes-Maritimes) est ouvert tous les jours de la semaine pour des créneaux de 1h30.
Le centre nautique d'Antibes (Alpes-Maritimes) est ouvert tous les jours de la semaine pour des créneaux de 1h30. © Aline Métais - FTV

Les salles de sport sont toujours fermées et vous n'avez toujours pas envie de courir ? On vous emmène à la piscine, dans des bassins extérieurs chauffés... donc autorisés au public. Vous n'aurez plus d'excuse pour ne pas aller nager ! 

A Nice, la piscine Fernand Anelli est ouverte 4 jours par semaine

Même si la Grande bleue est ouverte 24h/24, l'eau est actuellement à 15 degrés... un peu frais pour faire son crawl quotidien, ou alors avec une bonne combinaison. Heureusement, depuis le 4 janvier la ville de Nice a pu ouvrir un créneau au public. Avec quelques contraintes : seul horaire possible pour les particuliers, entre midi et 14h00, une seule personne par vestiaire, réservation obligatoire par téléphone, 25 personnes par session seulement. 

La température est à 27 degrés, seule une partie du bassin extérieur est ouverte au public. Ce qui fait plaisir aux habitués, privés de piscine depuis le mois de septembre en raison de la crise sanitaire. Entre deux longueurs, une nageuse explique : "Cela faisait deux mois que je ne pouvais pas aller à la piscine et j'avais tout le temps mal au dos, donc depuis janvier, je me suis redécidée à revenir quand j'ai su que celle-là était ouverte, les autres sont fermées." 

Une réouverture partielle, portée par la métropole de Nice, le temps que les activités sportives puissent reprendre.

Seule une partie du bassin extérieur est ouvert aux particuliers - l'autre est dédiée aux nageurs de l'Olympique Nice Natation. Et pour pouvoir nager, il faut réserver son créneau par téléphone. 25 personnes maximum par session, principalement des habitués. 

A la piscine Saint Roch, tous les bains libres sont annulés jusqu’au 8 février 2021 inclus.

Cannes : la piscine le Grand Bleu, pas besoin de réservation

A Cannes, pour plonger dans la piscine le Grand Bleu, pas besoin de réservation.

Depuis le 1er décembre, les nageurs ont pu reprendre leurs longueurs. La capacité du bassin extérieur est de 300 personnes et la piscine accueille en moyenne 150 visiteurs maximum dans la journée. Ce qui permet de respecter la réglementation de l'Agence Régionale de la Santé : "pour les piscines en plein air, cette capacité ne peut dépasser 3 baigneurs pour 2 m2 de plan d’eau."

A la piscine Montfleury, le toit reste ouvert en raison de la réglementation sanitaire. Elle est ouverte au public du lundi au dimanche.

En raison du couvre-feu établi dans les Alpes-Maritimes, ces équipements cannois ferment à 17h45. 

En revanche, la piscine des Oliviers accueille exclusivement les scolaires et mineurs encadrés par un club.

Réservation obligatoire la veille, au stade nautique d'Antibes

Dans un premier temps, en septembre, la piscine d'Antibes n'a plus été accessible au public.

Depuis le début de l'année, le stade nautique ouvre désormais ses portes au public. Mais il faut anticiper ses brasses coulées ! Le nageur doit réserver par téléphone la veille son créneau d'1h30, protocole sanitaire oblige. Victime de son succès, le seul grand bassin du département encore ouvert, va adapter à partir du 15 février son planning.

Les règles sanitaires restent inchangées.

Voici les nouveaux horaires d'ouverture du stade nautique qui tiennent compte du couvre-feu à 18h00 :

Bien sûr, là aussi les bassins intérieurs sont fermés. Attention, le centre Nautipolis à Sophia-Antipolis est totalement fermé. 

Autres mesures prises : gel gydroalcoolique à l'entrée, port du masque obligatoire pour les usagers entre le passage en caisse et les vestiaires puis à la sortie, respect des distanciations dans le hall, pas de sèche-cheveux.

Alors, à défaut de chausser les skis, on peut chausser les palmes et enfiler son maillot ! 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sport natation coronavirus/covid-19 santé société