Alpes-Maritimes : Difficultés d'accessibilité pour les handicapés dans les gares

Frédéric Bussy, jeune handicapé, champion de natation, vient chaque semaine en train du Var pour s'entraîner à Antibes, et depuis 3 mois, il a besoin d'assistance pour pouvoir sortir de la gare, un problème d'accessibilité que rencontrent bien d'autres handicapés, dans les gares.

© France3 Côte d'Azur
8h 42 très exactement. C'est presque une ritournelle. 3 fois par semaine, Frédéric Bussy emprunte le train entre Saint-Raphaël et Antibes. Toujours le même wagon, toujours le même service à sa disposition.
Pour rejoindre le centre ville, Frédéric doit prendre trois ascenseurs, un véritable parcours du combattant, surtout que le troisième ne fonctionne plus. Obligé de demander de  l'aide
Ce sportif de haut niveau collectionne les médailles au championnat de France et d'Europe Handisport de natation.
Dans les bassins, Frédéric ne peut pas utiliser ses jambes; ici, pourtant, il n'a pas d'autres solutions.
Antibes n'est pas un cas isolé. 3 stations plus loin,la gare de Cagnes-sur-Mer connaît le même problème. Ascenseur en panne
Dans le département, 6 gares seulement sont labélisées accès plus, un service d'accueil et d'accompagnement au train que les personnes handicapés doivent réserver au minimum 48 h à l'avance.
Jointe par téléphone, la SNCF dit attendre le diagnostic du réparateur d'ascenseur. Des travaux qui vraisemblablement ne sont pas prêt de commencer.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
handicap société