Alpes-Maritimes : Jean Dujardin débute un nouveau tournage à Tende, commune sinistrée par le passage de la tempête Alex

À Tende, dans les Alpes-Maritimes, l'acteur entame ce mardi le tournage du film "Les Chemins de Pierre", une adaptation d'un livre de Sylvain Tesson. Une manière d'apporter son soutien, selon le producteur, à une commune violemment touchée par le passage de la tempête Alex en 2020.
L'acteur Jean Dujardin tiendra le rôle de Sylvain Tesson, écrivain voyageur français auteur de nombreux best-seller
L'acteur Jean Dujardin tiendra le rôle de Sylvain Tesson, écrivain voyageur français auteur de nombreux best-seller © Franck CASTEL/MaxPPP

Tende, petite commune des Alpes-Maritimes habitée par environ 2.000 habitants, accueillera dans les prochains jours des invités un peu particuliers : les membres de l'équipe de tournage du film "Les Chemins de Pierre", réalisé par Denis Imbert, et son acteur principal Jean Dujardin.

Le studio Radar, qui produit le film inspiré d'une autobiographie de Sylvain Tesson, précise dans Nice-Matin que le choix de Tende n'a pas été fait au hasard : il s'agit, en effet, d'une commune particulièrement meurtrie par la tempête Alex en 2020.

À cette époque, Alex avait balayé la vallée de la Roya, tuant 8 personnes et faisant 11 disparus, en plus des nombreux dégâts matériels causés par son passage. 

Dans les pages du quotidien, le producteur Clément Miserez a précisé qu'il était "important de venir soutenir les habitants de cette région du département qui ont été victimes de la terrible tempête Alex".

"À notre manière, il fallait faire quelque chose pour eux. Nous sommes très heureux de les soutenir", ajoute-t-il. 

Un road-trip autobiographique

Jean Dujardin est attendu mardi à la gare de Tende, restée fermée pendant de longs mois suite au passage de la tempête. Perdant leur moyen de liaison, de nombreux habitants s'étaient retrouvés particulièrement isolés au coeur de la vallée. 

"Les Chemins de Pierre" s'inspire du best-seller autobiographique de Sylvain Tesson, "Sur les chemins noirs", publié en octobre 2016 chez Gallimard. 

Après une chute accidentielle d'un toit de dix mètres, son auteur avait dû être plongé pendant plusieurs jours dans le coma. À son réveil, il avait décidé d'entreprendre un périple sur les routes les plus isolées de France, les "chemins noirs". 

Le tournage se poursuivra ensuite dans d'autres régions, jusqu'à son final dans le Cotentin (Normandie). 

Grand amateur d'expéditions dans des conditions extrêmes, Sylvain Tesson est également l'auteur d'autres ouvrages salués par la critique, comme "La Panthère des neiges" (2019), qui a remporté le prix Renaudot, ou "Dans les forêts noires de Sibérie" (2011).

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
cinéma culture intempéries météo