Le train fait son retour entre Nice et Tende dans la vallée de la Roya après des travaux titanesques durant 7 mois

La ligne Nice-Cunéo, qui relie la vallée de la Roya à la capitale azuréenne et à l'Italie, rouvre ce lundi 3 mai après d'importants travaux de réhabilitation. C'est uniquement sur le tronçon Breil-sur-Roya / Tende que le service reprend.

La ligne avait redémarré le 19 octobre entre Breil-sur-Roya et Saint-Dalmas-de-Tende mais avait été suspendue le mois suivant en raison de l'instabilité de ce mur à arcatures à Fontan.
La ligne avait redémarré le 19 octobre entre Breil-sur-Roya et Saint-Dalmas-de-Tende mais avait été suspendue le mois suivant en raison de l'instabilité de ce mur à arcatures à Fontan. © Loïc Blache FTV

Comme une bonne nouvelle n'arrive jamais seule, les habitants de la vallée de la Roya avaient le plaisir de voir revenir le train jusqu'à Tende ce 3 mai mais aussi d'apprendre que les voyages leur seront offerts.

Le président de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur Renaud Muselier a en effet annoncé ce lundi lors de l'inauguration que le TER serait "gratuit jusqu'en septembre" dans le cadre d'un "pass réouverture".

Un geste envers les habitants et les bénévoles venant prêter main forte aux sinistrés. Quelques membres des "Week-ends solidaires" étaient d'ailleurs du premier voyage ce lundi alors qu'ils se rendaient sur Castérino pour préparer un chantier d'entraide en juin :

Le réouverture de cette ligne est un soulagement pour une partie des habitants de la haute Roya qui pourront se rendre plus facilement jusqu'à Nice après des mois sans train. Jusqu'à ce jour, il ne desservait en effet que les gares jusqu'à Breil-sur-Roya. La ligne avait redémarré le 19 octobre entre Breil-sur-Roya et Saint-Dalmas-de-Tende, mais les voyages avaient finalement été suspendus quelques semaines plus tard à cause de l'affaissement du pont à arcatures de Fontan. 

Soulagement des habitants

Pour le maire de Tende, Jean-Pierre Vassalo, cette reprise du trafic jusqu'à sa ville est "un temps fort et un grand moment." 

Pour Nadège Pastorelli la gérante de la supérette qui vient de rouvrir dans le village, "c'est extraordinaire, cette épicerie et cette ligne, c'est toute la vallée qui se reconstruit, Tende est en train de renaître" précise-t-elle au micro de France Bleu Azur.

Pour nous aider, il faut venir ici !

Nadège Pastorelli gérante de l'épicerie de Tende.

20 millions d'euros de travaux

La voie était hors service depuis le 2 octobre, lorsque la tempête Alex a ravagé la vallée de la Roya.

La réouverture était espérée dès le 18 janvier mais la complexité des travaux de confortement d'un "mur à arcatures",  un kilomètre après la gare de Fontan, a retardé de plus de trois mois la remise en service.

Le pont à arcatures de Fontan est aujourd"hui stabilisé. Il aura fallu 6 mois de travaux 7 jours sur 7 avec 27 personnes mobilisées pour y arriver.

Le train roulera sur ce pont à une vitesse de 10km/h. Des centaines de capteurs vérifient que l'ouvrage ne bouge plus.
Le train roulera sur ce pont à une vitesse de 10km/h. Des centaines de capteurs vérifient que l'ouvrage ne bouge plus. © Loïc Blache FTV

Au total, 6,5 km d'ancrage (des clous de 15 à 17 m) ont permis de "clouer" l'ouvrage. 

Des travaux titanesques ont été réalisés pour réparer ce mur, en détournant le lit de la rivière, déposant des milliers de cubes d'enrochement au pied de l'ouvrage et en le reclouant. Des réparations effectuées en rappel sur la paroi, avec le soutien d'hélicoptères, et malgré l'hiver. 
Ne reste plus qu'à faire des ancrages sur les piliers du pont sur 4 à 6 m de profondeur pour maintenir l'ouvrage (travaux en semaine et hors passage du train).   

Fin des travaux normalement mi-juin.

Les travaux d'urgence réalisés qui représentent un budget de 20 millions d'euros seront pris en charge par :

Arrivée en gare de Fontan ce lundi 3 mai.
Arrivée en gare de Fontan ce lundi 3 mai. © Loïc Blache FTV

Les rotations

Le "train des merveilles" reprend du service ce lundi 3 mai. Le premier TER a quitté la gare de Breil-sur-Roya pour arriver à Tende à 9h37. Le premier train a ensuite quitté Tende à 9h49 pour une arrivée à Nice 2h25 plus tard.

Routes coupées cette semaine

Avec la reprise du trafic ferroviaire ce lundi 3 mai, une coupure de plusieurs axes s’avère aujourd’hui possible. Au nord de Breil-sur-Roya, dans les Gorges de Paganin, entre Fontan et Saint-Dalmas-de-Tende, 30 brèches sont actuellement en travaux pour un achèvement dans les prochaines semaines. L’une d’entre elles nécessite une coupure totale de la circulation à partir de ce mardi 4 mai à 7 heures jusqu'au jeudi 6 mai 23 heures.

Par ailleurs, à compter du 17 mai et afin d’accélérer le rythme des travaux restant, la circulation sera totalement coupée les nuits, hors week-end et jours fériés, de 21 heures à 5 heures. 

Passé agité

Dans un rapport publié le 26 juin 2019, la chambre régionale des comptes pointait le manque de rentabilité de la ligne 14 qui relie Nice à Tende. Trop coûteuse elle serait vouée à disparaitre, mais le conseil régional PACA n'envisageait pas sa suppression. De nombreuses actions se sont déroulées à l'époque pour la défendre.

Ce train panoramique circulant à flanc de parois rocheuses souffrait depuis des années d'un service dégradé et était particulièrement lent, menacé avant la catastrophe d'être remplacé sur certains créneaux par des cars. Il a repris son importance avec la destruction de la route. 

Depuis les ravages de la tempête Alex, l'histoire prend un autre sens. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sncf économie transports trains régionaux travaux ferroviaires vallée de la roya nature parcs et régions naturelles italie international routes