Alpes-Maritimes : la police demande des renforts et des équipements face aux "gilets jaunes"

Le syndicat Alliance des Alpes-Maritimes demande des renforts et des équipements supplémentaires pour pouvoir assurer la sécurité face aux "gilets jaunes". Les policiers souhaitent la remise en place de l'état d'urgence. 
 

Le syndicat Alliance dénonce le sous-effectif et demande 75 policiers en renfort.
Le syndicat Alliance dénonce le sous-effectif et demande 75 policiers en renfort. © Benoit Loth - France 3 Côte d'Azur
C'est la manifestation de trop. Celle des lycéens ce lundi a exténué les policiers obligés de jouer au chat et à la souris dans les rues de Nice, Cannes ou Antibes. Après un 3ème week-end de mobilisation des "gilets jaunes". 

Dans un communiqué, le syndicat Alliance des Alpes-Maritimes dénonce une "nouvelle situation insurrectionnelle". De nombreux heurts ont éclaté, plusieurs interpellations ont eu lieu, 4 policiers antibois ont été blessés par des jets de projectiles. 

Nicolas Vincent, délégué Alliance des Alpes-Maritimes, demande le renfort de 75 policiers, des équipements supplémentaires pour pouvoir assurer la sécurité des policiers et les missions de maintien de l'ordre.

Le syndicat Alliance souhaite également le retour de l'état d'urgence et l'aide de l'armée pour surveiller les monuments. 



































































 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
prix du carburant consommation économie société police sécurité gilets jaunes
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter