• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Plusieurs lycées perturbés par des manifestations : les images à Toulon, Nice, Antibes, Vence...

Blocage total ou partiel de Toulon à Nice ce lundi 3 décembre. / © Les équipes de France 3 Côte d'Azur
Blocage total ou partiel de Toulon à Nice ce lundi 3 décembre. / © Les équipes de France 3 Côte d'Azur

Les Eucalyptus, Calmette, Estienne d'Orves, Parc Impérial, Renoir, plusieurs lycées de Nice et des Alpes-Maritimes sont perturbés par des manifestations ce lundi matin. Selon la police, ils étaient  4 000 dans le département à crier leur opposition à la politique d'Emmanuel Macron.

Par Laurent Verdi

"Macron démission", ce message porté par les gilets jaunes depuis plusieurs semaines est repris ce lundi par les lycéens de la Côte d'Azur. Au lycée Renoir de Cagnes-sur-Mer, dans les lycées Calmette, Estienne d'Orves, Parc Impérial, Apollinaire et des Eucalyptus à Nice et dans d'autres établissements à Grasse ou Cagnes -sur-Mer, les cours ont été perturbés mais ont repris dans la plupart des établissements. 

A Nice, la moitié des lycées ont été bloqués en tout début de matinée, selon le rectorat, avant 2 500  jeunes selon la police, dont certains avec un gilet jaune sur le dos, n'investissent les artères du centre ville.

Le reportage d'Aline Métais et Frédéric Tisseaux :
 

Trois personnes ont été interpellées en marge du cortège lycéen, a ajouté la police, tandis qu'à Cannes, une personne a été placée en garde à vue pour l'incendie d'une poubelle et une autre a été interpellée à Antibes pour violence et jet de projectiles.


► Tour d'horizon en images de Toulon à Nice :
Plus d'une centaine de lycées étaient bloqués, partiellement ou totalement, ce lundi matin en France par un mouvement de protestation contre les réformes dans l'Education et en soutien parfois aux "gilets jaunes", selon les premiers chiffres du ministère de l'Education. 
 
Des feux de poubelles ont été allumés comme le montre cette vidéo du lycée d'Estienne d'Orves publiée sur les réseaux sociaux.
 

Devant le lycée Calmette à Nice ils sont plusieurs dizaines d'élèves à manifester, un feu a été allumé sur la chaussée. ils demandent directement la démission du président de la République. 

Les principales revendications des lycéens concernent le futur service universel, la réforme des inscriptions à l'université (Parcoursurp) ou encore la hausse des taxes.
 

Quelques gilets jaunes


Aucune des photos et des vidéos visibles sur les réseaux sociaux ne montre de lycéen portant un gilet jaune, les deux mouvements de protestation se suivent mais ne se ressemblent pas. Seul point commun, l'opposition à la hausse des taxes. 

Les lycéens répondent ainsi à l'appel au blocage du syndicat Union nationale lycéenne (UNL).

Une vidéo du blocage du lycée Calmette mise en ligne ce lundi matin. 


300 lycéens sont en rassemblement place Massena.

300 lycéens sont en rassemblement place Massena à Nice / © Aline Métais France 3
300 lycéens sont en rassemblement place Massena à Nice / © Aline Métais France 3

Le SGL - Syndicat Général des Lycéns évoque un "mouvement social de contestation (...) aux multiples revendications".  Dans un communiqué, ce syndicat réitère également "son soutien aux +gilets jaunes+ pacifistes" et "déplore" les violences commises au cours du week-end dans le sillage de ce mouvement.

► Marseille : des lycéens manifestent contre la réforme de l'Education Nationale et Parcours Sup

► Toulon : les lycéens dans la rue dans une ambiance tendue

Dans le Var, 19 établissements scolaires ont été touchés par des mouvements similaires, selon la préfecture, principalement à Toulon. Des manifestations et des débordements ont eu lieu, qui ont abouti à une vingtaine d'interpellations, a-t-on ajouté de même source, soulignant que la police nationale avait reçu le renfort de gendarmes mobiles. 14 membres des forces de l'ordre ont
été blessés selon la préfecture.
► Manifestation à Vence ce lundi matin :

A lire aussi

Sur le même sujet

Collectif contre PPP écoles Marseille

Les + Lus