Alpes-Maritimes : le Secours populaire propose une aide pour les auto-entrepreneurs, professions libérales et artisans

Le secours populaire 06 invite les auto-entrepreneurs à faire appel à eux. (local de Cagnes-sur-mer) / © FTV
Le secours populaire 06 invite les auto-entrepreneurs à faire appel à eux. (local de Cagnes-sur-mer) / © FTV

C'est une approche plutôt inhabituelle, le Secours populaire encourage les personnes à leurs comptes à faire appel à ses services. Besoins vitaux et surtout aide administrative pour sortir d'une "spirale souvent infernale" selon Jean Stellittano, secrétaire général du SPF 06.

Par Manon Hamiot

En 2019 déjà, le Secours populaire a aidé 80 personnes émanant de la catégorie socio-professionnelle : artisans, commerçants et chefs d'entreprises. 

"On s'est rendu compte qu'un pan entier de la société ne nous sollicitait pas, alors qu'on a pu observer l'an dernier pendant la crise des gilets jaunes que cette catégorie souffrait aussi" explique Jean Stellittano, secrétaire général du Secours populaire 06.

Quelles missions ?


"Bien sûr, l'aide peut-être alimentaire, vestimentaire ou financière, mais souvent le problème est ailleurs, nous demandons alors aux personnes qui nous sollicite de venir avec toutes les lettres qu'ils n'osent plus ouvrir". Le travail des bénévoles peut donc se concentrer sur les démarches administratives, contacter l'URSSAF, les impôts, demander des facilités de paiement. "Souvent les créanciers nous répondent plus favorablement, ont un regard bienveillant, lorsqu'ils voient secours populaire, ils ont confiance" explique Jean Stellittano. 

Comment en bénéficier ?


Un numéro : 04 92 00 24 24 ou alors se présenter directement au 30 rue Bonaparte à Nice. "Nous sommes également très actifs sur messenger, notre mot d'ordre est la confidentialité." Première étape : fixer un rendez-vous, le Secours populaire peut alors pratiquer du cas par cas. "En étant à leurs comptes, les auto-entrepreneurs n'osent pas avouer que ça ne va pas, ils sont souvent submergés et ne savent plus par où commencer, et c'est là que nous pouvons être utiles" conclut Jean Stellittano. 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus