3 oursons blancs sont nés à Marineland

L'ours polaire est une espèce qualifiée de vulnérable, selon l'Union Internationale pour la conservation de la nature. Le Parc Marineland se réjouit de la naissance de 3 oursons et rappelle son engagement pour la sauvegarde des ours polaires.
 
Durant leurs trois premiers mois de vie, les oursons, vont rester dans leur tanière avec leur mère. Il faudra attendre le mois de mars pour les voir gambader.
Durant leurs trois premiers mois de vie, les oursons, vont rester dans leur tanière avec leur mère. Il faudra attendre le mois de mars pour les voir gambader. © Marineland

Chez les ours blancs, la naissance de triplés est rare. Elle représente 2,5% des cas selon le parc Marineland. Trois oursons sont donc nés à la fin de l'année 2019. 

Ce grand mammifère a malheureusement l’un des taux de reproduction le plus faible en milieu naturel et les triplés sont de moins en moins fréquents. C’est donc une excellente nouvelle pour le programme de conservation de l’ours blanc auquel nous participons.

a annoncé le directeur animalier du parc, Damien Montay. Le sexe des oursons n'est pas encore connu de l'équipe du parc.
 

Flocke et Raspoutine, les deux géniteurs, sont suivis par le Programme Européen d'Elevage (EEP). Il s'agit d'un programme de reproduction spécifique à chaque espèce dont l'objectif est de permettre la conservation d'une population génétiquement saine (éviter les cas de co-sanguinité). Programme géré par EAZA, European association of zoo and aquaria.   

Les zoo participent au maintient de la biodiversité. La naissance de ces 3 oursons est une très bonne nouvelle.

affirme Isabelle Brasseur, directrice de la  recherche et de la conservation à Marineland. Contactée, ce matin, Isabelle Brasseur a relayé la joie de l'équipe du parc.
 

Les oursons quitteront Marineland d'ici 3 ans  

Les ours blancs sont des animaux solitaires. Lorsque les petits s'émancipent, la mère commence à montrer des signes d'impatience qui peuvent découcher sur de l'agressivité. La séparation est donc recommandée, aussi, en captivité. Les 3 oursons quitteront Marineland d'ici 2 à 3 ans. 

En 2014, Flocke (la maman des petits) avait déjà donné vie à une oursonne, baptisée Hope. Depuis janvier 2018, Hope a quitté Marineland pour un autre parc, en Suède. Il aura fallu 3 ans à la petite pour s'émanciper de sa mère. 
 

Ours polaire : une espèce vulnérable

L'ours blanc est une espèce classée vulnérable par UICN l'Union internationale de la nature. C'est le premier stade de menace, avant "en danger" et "en danger critique". Actuellement, la population mondiale des ours blanc est estimée à 26 000 individus.

Isabelle Brasseur, directrice de la  recherche et de la conservation à Marineland, explique qu'il n'existe pas de programme de réintroduction en milieu naturel pour les espèces classées vulnérables. Les programmes de réintroduction sont mis en place pour les espèces dites "en danger critique".
 

Une naissance qui ne réjouit pas les opposants à la captivité

Comme à chaque fois que le parc communique sur de nouvelles naissances, les associations opposées à la captivité des animaux réagissent, c'est le cas de C'est assez. « La naissance d'un ourson polaire en captivité n'est pas une vision d'espoir mais le constat d'un échec, celui de l'impossibilité de cohabiter avec une nature libre et sauvage » pouvait-on lire sur sa publication.
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
animaux nature