Antibes: 200 caravanes s'installent sans permis

200 caravanes de gens du voyage se sont installées lundi dans le parc de Vaugrenier, sans autorisation.

video title

Villeneuve-Loubet: gens du voyages indésirables

C'est une tradition à la Pentecôte: les gens du voyage arrivent sur la Côte d'Azur. La question de leur accueil est toujours difficile. Plus de 200 caravanes se sont installées lundi dans un parc entre Antibes et Villeneuve-Loubet sans autorisation.

C'est une tradition à la Pentecôte: les gens du voyage arrivent sur la Côte d'Azur. La question de leur accueil est toujours difficile.

Deux autres terrains ont été proposés par la préfecture des Alpes-Maritimes, mais refusés par la communauté évangélique, qui ne s'estime pas en sécurité.

L'un à Gilette, sur la route de Digne: sans barrière ni clotûre, il est longé par le Var. Les reponsables de la communauté l'estiment dangereux pour les enfants.

L'autre terrain est à La Baronne, au nord de Nice. Ce terrain a longtemps accueilli les gens du voyage, mais là encore, la communauté refuse de s'installer: il est boueux,  jonché de gravats de chantier et bordé par une forêt non entretenue qu'ils craignent de voir prendre feu.

Les missionnaires souhaitent rester dans le parc, et s'engagent, s'ils en obtiennent l'autorisation, à réduire la durée de leur séjour et à ne pas s'étendre plus. La préfecture a reservé sa réponse pour mercredi.

Mais le  Conseil Général des Alpes-Maritimes, propriétaire du parc de Vaugrenier, aurait déjà lancé une procédure d'expulsion en référé.

Les gens du voyage menacent de manifester le week-end  prochain s'ils n'obtiennent pas satisfaction.

Vidéo: 200 caravanes s'intallent sans autorisation

 

 

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité