Cet article date de plus de 3 ans

Certaines plages de Juan-les-Pins inaccessibles pour cause de travaux

La loi littoral fait encore parler d'elle. A Juan-les-Pins certaines plages privées ont dû détruire leurs bâtiments pour construire des structures démontables. Les travaux ont pris du retard et les buldozers sont toujours sur le sable.
Gravats sur une plage de Juan-les-Pins
Gravats sur une plage de Juan-les-Pins © France 3 Côte d'Azur

Pas facile de trouver une place pour poser sa serviette à Juan-les-Pins. En ce début de saison ce n'est pas la faute aux touristes mais aux travaux. Des restaurateurs ont dû détruire les établissements qui ne respectaient pas la loi littoral pour construire des structures démontables.
Les travaux ont pris du retard et des tonnes de gravats sont toujours sur le sable.



Des commerçants se plaignent. Certains estiment que leur chiffre d'affaire a baissé de 40% par rapport à l'an dernier. L'un d'entre eux a même lancé une pétition sur le site Change.org intitulée : "Juan les pins, chronique d'une mort annoncée". Il a déjà recueilli plus de 1.500 signatures.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
littoral aménagement du territoire environnement société économie