Cinquantenaire de la mort de Picasso : en images, le parcours du peintre sur la Côte d'Azur

L'un des plus grands artistes du XXe siècle a achevé sa vie sur la Côte d'Azur, à Mougins, le 8 avril 1973. De son œuvre, il reste des couleurs, des lieux et des esquisses qui ont façonné l'héritage de l'Espagnol. Picasso s'est installé sur la Côte d'Azur en 1946. Ce seront 27 années d'intense création.

Il est des destins qui croisent des territoires, qui s'en imprègnent. On connait la période rose de Picasso, la bleue, il y eut aussi celle couleur azur. Loin de son Espagne natale, et de Malaga qui l'a vu naitre, le maitre du Cubisme a trouvé sur le littoral azuréen une source d'inspiration et de nombreux lieux de villégiature. À Antibes, Vallauris ou Golfe-Juan et Juan-les-Pins, les traces de son passage demeurent indélébiles, 50 ans après sa mort.

En images, le parcours du génie dans la région.

Là où tout a commencé

Ce prodigieux inventeur de formes, qui a réalisé plus de 60.000 œuvres, est né le 25 octobre 1881 à Malaga, dans le sud de l'Espagne. Il aurait adopté le nom d'origine italienne de sa mère. Entré aux Beaux-arts de Barcelone où son père enseignait, puis passé à ceux de Madrid, sa prodigieuse virtuosité ne passe pas inaperçue. 

Picasso passe ses premières vacances sur la Côte d’azur en 1919. Il séjourne alors à Saint-Raphaël  et Juan-les-Pins.  Son travail tourne alors autour de natures mortes cubistes. En 1923, il revient à Antibes et peint "Flûte de pan"

Antibes

Il revient 10 ans plus tard dans la cité des Remparts. Picasso y reste toute une année. Il s’installe pour un an au Château Grimaldi, qui deviendra son musée dédié, inauguré de son vivant.

En 1946, Picasso crée avec un grand bonheur dans cette ville devant la mer. 

Le lieu est classé au titre des Monuments Historiques depuis 1928. 

En juin 1947, le conservateur du musée d'Antibes, Romuald Dor de la Souchère, commande une œuvre à Pablo Picasso pour la salle d’honneur du Château. Il crée Ulysse et les sirènes en trois jours.

Vallauris - Golfe Juan

Picasso découvre en 1936 celle que l’on appelle aussi la « Cité aux cent potiers ». Il s’y installe de 1948 à 1955 et commence à modeler la terre en 1946. Notamment dans l'atelier de céramique Madoura. Une fructueuse collaboration qui donnera naissance à près de 3 600 céramiques. 

Au mois d’août 1946, Picasso réside à Golfe-Juan. C'est sur cette commune qu'il dessine des scènes mythologiques, des faunes, des centaures ou encore des nymphes.

Céramiques et linogravures témoignent de son génie tel que le rappelle le Musée Magnelli-Musée de la Céramique de la ville. En 1959, il peint La Guerre et la Paix dans la chapelle romane du château. La ville lui doit aussi la statue L’Homme au mouton que l’on peut voir Place du marché.

En 1952, à Vallauris, Picasso réalise une peinture - La Guerre et la Paix - de très grandes dimensions. Cette œuvre conserve une dimension indéniablement allégorique.

L'œuvre de Picasso est installée dans la chapelle du château de Vallauris en 1959.

De son très long séjour sur les rives de la côte, il reste des images, des photos ou encore des films. Par son travail, l'artiste célèbre la Méditerranée jusqu'à sa mort en 1973 à Mougins. 

Mougins, dernier sanctuaire

Tout au long de l'hiver de ses 90 ans, c'est dans sa villa de Mougins "Notre Dame de Vie" qu'il se préserve du monde.


Jacotte Capron est la femme de Roger Capron, l'un des plus célèbres céramistes de Vallauris. Elle-même artiste, elle a beaucoup côtoyé Pablo Picasso dans les années 50. 

Rencontre filmée en aout 2018 :

Dans sa retraite volontaire, entouré des siens, de quelques amis, de ses pinceaux et de ses crayons, il s'était préservé du rythme agressif de cette fin de siècle.

Durant sa dernière décennie de vie, il va dessiner et peindre à un rythme échevelé.
50 ans après sa mort, "La Célestine", "Dora Maar au chat", "Le garçon à la pipe", "Les noces de Pierrette", "Maya à la poupée", "Nu au plateau de sculpteur", "Le vieux Guitariste aveugle", et tant d'autres toiles restent au firmament de la peinture mondiale.

Il existe pas moins de sept musées en Europe qui portent son nom : Paris, AntibesVallauris, Barcelone, deux à Malaga, un à Münster en Allemagne.

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Provence-Alpes-Côte d'Azur
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité