Comment éviter d'attraper le Covid-19 ? Conçu à Sophia-Antipolis, ce badge permet de respecter la distanciation sociale

Comment éviter d'attraper le Covid ? Il convient de respecter autant que possible les gestes barrières et de se tenir (entre autres) à bonne distance les uns des autres. A Sophia-Antipolis dans les Alpes-Maritimes, des ingénieurs ont conçu un badge. Il sonne, quand on est trop près !

Ce badge s'appelle Tag et il peut se porter comme une montre.
Ce badge s'appelle Tag et il peut se porter comme une montre. © ELOISA PATRICIO / FTV

Imaginez qu'en famille, au travail, tout le monde porte un badge, qui émet un bip dès que l'on se rapproche trop près, ou trop longtemps !

Ce badge existe, il a un nom : Tag. Il a été imaginé il y a quelques mois par des ingénieurs spécialisés dans la conception de systèmes embarqués de l'entreprise Inocess à Sophia-Antipolis dans les Alpes-Maritimes. 

Ce badge émet un signal quand la distanciation sociale n'est plus respectée.
Ce badge émet un signal quand la distanciation sociale n'est plus respectée. © ELOISA PATRICIO / FTV

Il a été conçu courant 2020, pendant le premier confinement consécutif à l'épidémie de Covid-19. Comment respecter les gestes barrières quand on est pressé, quand on travaille ? Tag, pour ses concepteurs, est un outil de sécurité sanitaire opérationnel. Il est en cours de tests pour les derniers réglages. 

On porte les Tags depuis un certain temps, pour faire des mises au point, faire des tests, y compris des faux contacts, à stresser le Tag pour qu'il puisse se comporter normalement 

Robin Bonamy, co-fondateur Inocess

Ce badge a été conçu par l'entreprise Inocess à Sophia-Antipolis.
Ce badge a été conçu par l'entreprise Inocess à Sophia-Antipolis. © ELOISA PATRICIO / FTV

Un outil pour remonter la chaîne de contacts

Pour Sébastien Icart, co-dirigeant de l'entreprise, cet outil vise à informer en temps réel les porteurs du badge quand ils prennent potentiellement un risque de contamination dans différents environnements (livraison, éducation, industrie, monde médical). Il devrait permettre aussi de servir " dans l'analyse épidémiologique, en remontant la chaîne de contacts pour l'arrêter".

La maison Bonifassi teste Tag

La Maison Bonifassi, grande entreprise de distribution de boissons a décidé d'être partante pour expérimenter le dispositif avec ses salariés. 

Pour elle, l'enjeu est majeur, il s'agit de trouver une solution d'accompagnement pour la réouverture des points de vente, comme les cafés, hôtels ou restaurants...

Le personnel le vit bien et sait qu'il n'y a pas de suivi des données personnelles,

Louis Bonifassi, co-dirigeant de Maison Bonifassi.

Un autre modèle 

Dans la même idée, la "Security Bubble Covid-19", bulle de sécurité Covid-19 en Français a vu le jour toujours dans les Alpes-Maritimes. Il s'agit aussi d'un bracelet-alarme qui s'allume si on est trop proche d'un autre porteur, la distanciation est ajustable de façon précise de 1 à 2 mètres.

La "bubble" se porte comme une montre, au poignet. (Photo juin 2020)
La "bubble" se porte comme une montre, au poignet. (Photo juin 2020) © Denis Pardanaud / FTV

Un dispositif développé par Insight SIP, entreprise spécialisée dans la miniaturisation basée à Biot.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société innovation économie technologies