Deux ans ferme pour une comptable d'Antibes

Publié le Mis à jour le
Écrit par Karine Jerama avec AFP

Elle avait détourné près d'un million d'euros dans la société immobilière pour laquelle elle travaillait

Une experte-comptable de 56 ans a été condamnée hier à Grasse à trois ans de prison, dont un an avec sursis, pour avoir détourné 873.000 euros durant une quinzaine d'années au préjudice d'une société immobilière d'Antibes.

Le tribunal correctionnel de Grasse l'a reconnue coupable d'"abus de confiance" et d'"organisation d'insolvabilité". Outre la peine d'emprisonnement, il lui a interdit d'exercer l'activité de comptable durant cinq ans. Elle devra également indemniser la société immobilière.

Au début de l'année, un audit avait mis la puce à l'oreille d'une filiale antiboise de la Fnaim (Fédération nationale de l'immobilier) qui avait déposé plainte. Une enquête avait alors été ouverte.

Elle encaissait une partie des loyers


En février, lors de sa première audition par la police d'Antibes, l'experte-comptable avait reconnu avoir depuis 1992 encaissé les loyers en espèces et trafiqué les comptes pour masquer ces malversations.

Depuis l'ouverture de l'enquête, elle aurait organisé son insolvabilité, en cédant les parts de sa SCI (Société civile immobilière) à son compagnon et sa voiture à sa soeur. Face à cette attitude, le tribunal correctionnel de Grasse l'avait placée fin juin en détention provisoire. Lundi soir, à l'issue de l'audience, elle a été maintenue en détention.