• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Une deuxième heure de stationnement gratuite le samedi dans les parkings d'Antibes

Entrée d'un parking souterrain à Antibes. / © R. Griffon / FTV
Entrée d'un parking souterrain à Antibes. / © R. Griffon / FTV

Dès le 1er octobre prochain, tous les samedis, les deux premières heures de stationnement seront gratuites dans les parkings souterrains d’Antibes-Juan-les-Pins. Une mesure prise par le maire pour favoriser le centre-ville et faciliter l’accès aux commerces d'Antibes.
 

Par Raphaëlle Griffon et Anne Le Hars

C’est une mesure que le maire d’Antibes-Juan-Les-Pins, Jean Leonetti (LR), annonce fièrement : à partir du 1er octobre prochain, une deuxième heure gratuite dans les parkings souterrains vient s’ajouter à la première déjà en vigueur. Cette mesure sera mise en place dans tous les parcs en délégation service public (Poste, frères Olivier, Pré aux Pêcheurs et Médiathèque) ainsi que Palais des Congrès et le Port Vauban. Avec cette heure gratuite supplémentaire, le maire veut favoriser l’attractivité commerciale des centres-villes de Juan-Les-Pins et d’Antibes le samedi par rapport aux grandes surfaces.

« Notre volonté est de faire une rotation des véhicules sans prendre les automobilistes pour des cibles financières. »

explique le maire, Jean Leonetti. 
 
Video Leonetti stationnement deuxième heure
Jean Leonetti, maire LR d'Antibes, s'explique sur sa politique de stationnement. - A. Le Hars / S. Lemaire - R. Griffon / FTV


À en écouter plusieurs commerçants, cette mesure est une très bonne nouvelle, même s’ils estiment que la ville est toujours en retard par rapport à la stratégie de stationnement adoptée à Cannes.
Selon Barbara Giordanengo, qui détient plusieurs commerces à Antibes-Juan-les-Pins, le maire ne fait pas assez pour le centre-ville, parce que les prix des parkings privés restent élevés. « Quand les gens se promènent ils ne peuvent pas passer une journée tranquille à faire les boutiques sans devoir payer 15 ou 17 € de parking en plus ».

En effet, le principal problème de stationnement d’Antibes, ce sont les prix de ces parkings privés : entre 2,40 € et 4,20 € pour une heure et quart de stationnement, et de 10,70 € à 17,10 € les cinq heures. Trop cher selon les commerçants, qui estiment que c’est un frein pour les badauds.

Car la piétonisation du quartier Lacan et les travaux au parking de la Poste ont fait diminuer le nombre de places de parking dans le centre d’Antibes et ont poussé les visiteurs vers les parkings souterrains.
 

« La logique des aéroports »

La stratégie du maire, c’est ce qu’il appelle « la logique des aéroports ». C’est-à-dire, plus vous serez garés près des commerces, plus vous payerez cher. Mais si vous souhaitez ne pas payer ou stationner longtemps, il faudra vous éloigner du centre-ville.

À noter néanmoins que cette nouvelle mesure des deux premières heures gratuites ne sera appliquée que de septembre à juin. Car la mairie estime que pendant juillet et août, les commerçants n’ont pas besoin de ces mesures, grâce au tourisme.

Cela vient s'ajouter au tarif de stationnement déjà en vigueur sur la voirie :
  • La première heure gratuite, la seconde à 2 €, la troisième à 3 €
  • En semaine : parcmètres gratuits entre 12 h et 14 h, à partir de 18 heures et tout le week-end.

Pour ceux qui ne veulent vraiment pas payer, des parkings gratuits et une navette gratuite elle-aussi sont mis en place pour garder les voitures en dehors de la ville. « Cette navette a été un tel succès durant l’été qu’on va la prolonger toute l’année », se réjouit le maire. À noter que la navette ne fonctionne que jusque 20 heures. Les parkings gratuits sont en bleu sur la carte ci-dessous : 
 

Prochaine étape : installation d’une signalisation des parkings pour plus de lisibilité : savoir où se trouvent les parkings dans la ville et s’il reste encore des places.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Expédition au large de l'Amazone

Les + Lus