• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Elle ne s'alimentait plus: la tortue Caouanne soignée à Antibes avait du plastique dans son ventre

La tortue Caouanne peut de nouveau s'alimenter correctement. / © Marineland
La tortue Caouanne peut de nouveau s'alimenter correctement. / © Marineland

Un sac de plus de 15 centimètres de diamètre a été extrait d'une tortue Caouanne par les soigneurs du Centre de Réhabilitation de la Faune Sauvage (CRFS) à Antibes.

Par France 3 Côte d'Azur

L’association Marineland a effectué une coloscopie à la 8ème tortue Caouanne prise en charge par le Centre de Réhabilitation de la Faune Sauvage (CRFS) à Antibes. 

Les soigneurs ont découvert du plastique dans son système digestif, un intrus qui l’empêchait de se nourrir correctement.
 
Le sac plastique retiré de la tortue possède un diamètre de 15-20 centimètres. / © Marineland
Le sac plastique retiré de la tortue possède un diamètre de 15-20 centimètres. / © Marineland

 

Un sac dans le ventre


L’objet, un sac en plastique souple d’environ 15-20 cm de diamètre (une fois déplié) a été dégluti par la tortue, et a pu transiter progressivement jusqu’au côlon où il a été observé et retiré.
 

"La présence de ce corps étranger est suffisant pour entraîner une perturbation du système digestif, et une anorexie secondaire", selon les spécialistes (vétérinaires et biologistes) de Marineland.


Selon eux, l’amaigrissement de l’animal résultant de cette ingestion est responsable de la faiblesse générale de l’animal qui a permis aux anatifes de proliférer en surface de la tortue.



Retrouvée le 25 mai flottant en surface près du rivage de Ste Maxime et recouverte de pas moins de 3 kg d’anatifes qui l’empêchaient de se mouvoir, le Réseau Tortues Marines de Méditerranée Française s’était immédiatement mobilisé afin de rapatrier la tortue au CRFS.
 


Les tortues Caouannes (Caretta caretta) sont classées "vulnérables" par l’UICN (Union Internationale pour la Conservation de la Nature). Marineland est aujourd’hui le seul parc européen susceptible de reproduire cette espèce, en vue de leur conservation.
 

Avec la ville d'Antibes


Le centre de réhabilitation de l’association Marineland est hébergé par l’Espace Mer et Littoral de la ville d’Antibes Juan les Pins, gestionnaire du site appartenant au Conservatoire du Littoral, au milieu de 2.2 ha de pinède dans le cadre enchanteur de la Batterie du Graillon.

Le centre accueille des tortues marines échouées ou trouvées en difficulté sur les côtes des Alpes-Maritimes et du Var et appartient au parc marin Marineland situé à Antibes.
 

Comment faire si vous observez une tortue en difficulté ?

Les usagers de la mer sont invités à contacter l’association Marineland s’ils rencontrent une tortue en difficulté. Une permanence est assurée 7 jours/7 au 06 16 86 26 86.

A lire aussi

Sur le même sujet

Leonardo Jardim, entraîneur de l'AS Monaco, lors de la conférence de presse du 7 août 2019

Les + Lus