L'acteur français Gérard Depardieu, proche du président russe Vladimir Poutine devait se produire cette fin de semaine à Antibes dans les Alpes-Maritimes. Il vient d'annuler son spectacle. Au delà de cette annulation "compte-tenu de la gravité des évènements," il a appelé à "arrêter les armes et négocier".

Gérard Depardieu, devait interpréter des chanson de Barbara ces 4 et 5 mars au théâtre Anthéa à Antibes. Ce jeudi soir, il a fait parvenir à la direction du lieu culturel ce message :

Je devais chanter ma Barbara les 4 et 5 mars à Antibes et je m'en réjouissais. Mais compte-tenu de la gravité des évènements entre la Russie et l'Ukraine, je ne me sens pas la force de chanter ma Barbara comme j'aimerais. J'aurais l'immense plaisir de vous retrouver, peut-être, le 24 et 25 mai dans un monde de paix.

Gérard Depardieu.

Ce proche du président russe Vladimir Poutine, a aussi appelé à "arrêter les armes et négocier" dans une déclaration à l'AFP ce mardi 1er mars.

"La Russie et l'Ukraine ont toujours été des pays frères. Je suis contre cette
guerre fratricide. Je dis: +Arrêtez les armes et négociez !+", a-t-il déclaré.

Le monstre sacré du cinéma français, qui possède la nationalité française et russe, avait alors appelé l'AFP au téléphone pour faire cette déclaration.

Gérard Depardieu possède un passeport russe depuis 2013, il était alors en désaccord avec la politique fiscale du président François Hollande.

Depuis, Gérard Depardieu n'a eu de cesse de vanter sa nouvelle patrie, la Russie, une "grande démocratie", et de faire les éloges de Vladimir Poutine, qu'il a notamment comparé au pape Jean-Paul II.
- Avec AFP

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité