Jouets, nourriture, cadeaux : l’élan de solidarité des Azuréens s'intensifie à l'approche de Noël

Publié le Mis à jour le
Écrit par Gregory Bustori
Le Secours Populaire compte battre le record de l'année dernière : 1356 boîtes de Noël.
Le Secours Populaire compte battre le record de l'année dernière : 1356 boîtes de Noël. © Sophie Hienard - France Télévisions

Les initiatives solidaires se multiplient lors des fêtes de fin d’année parmi lesquels des collectes de jouets, l’organisation de repas, ou la distribution de denrées alimentaires.

Alors que la crise sanitaire a fait augmenter le prix de certains produits, et que la situation des personnes précaires s’est aggravée, les actions solidaires se multiplient avant ces fêtes de fin d’année.

Dans le Var et les Alpes-Maritimes, ils sont nombreux à faire montre de dévouement et de générosité, et ce, depuis des semaines. 5 tonnes de jouets pour Emmaüs Dans le bassin antibois, ce sont 5 tonnes de jouets destinés à Emmaüs qui ont été collectés pendant la Semaine européenne de la réduction des déchets qui s’est déroulée du 20 au 28 novembre 2021.

Cette opération lancée par Univalom, une entreprise spécialisée dans la valorisation de déchets, avait pour but de réunir des jouets de seconde main en excellent état pouvant être redonnés aux bénéficiaires d’Emmaüs. C’est dans le cadre de la Semaine Européenne de Réduction des Déchets, qui se déroulait du 20 au 28 novembre 2021, que les 72 points de collecte positionnés dans les certaines communes comme Villeneuve-Loubet ou Antibes.

A l’établissement scolaire Mont-Saint-Jean, à Antibes, Laure est l’une mère de famille qui a donné vie à cet élan de solidarité : "Avec le CPE, l’équipe de la vie scolaire du collège et des élèves, nous avons trié les jouets, nous avons mis de côté les moins abîmés, ceux qui étaient complets, etc. Nous avons collecté des jeux de société, des livres, des dvd, des poupées, mais aussi des voitures…".

"La générosité a vraiment été le mot d’ordre, ça a beaucoup fonctionné, les enfants étaient heureux d’être venus les déposer, et de savoir que ça allait ensuite à des familles qui en avait besoin." renchérit celle qui a rempli à ras bord deux fois sa voiture pour aller donner ces cadeaux collectés par le site d’Univalom.

Pour Lucie Lefort, qui a travaillé sur cette opération « laisse parler ton cœur », "cela veut dire qu’il y a énormément  de jouets qui sont achetés par les parents, la famille, ou tout l’entourage des enfants, et au final, après, on veut leur donner une seconde vie." 

Les boîtes de Noël

Autre idée qui dépasse les frontières de nos départements, est celles de boîtes de Noël. Pour participer, il suffit de remplir une ancienne boîte à chaussures de plusieurs petits cadeaux, dont un objet qui tient chaud (gants, bonnets ou chaussettes), d’un produit de beauté, d’une friandise, d’un mot doux et d’un loisir. Ces boîtes mystères et anonymes sont ensuite emballées de papier cadeau pour être offertes aux plus démunis.

La Protection civile a procédé ces dernières heures à la remise de ces boites recueillies en différents lieux.

Professionnels et particuliers ont participé à cet appel à la solidarité, certains points de collecte, comme à Fréjus Saint-Raphaël, ont pu en récupérer jusqu'à 235 en une seule journée. 

Un repas digne des fêtes 

Les structures associatives ou d'aide aux plus démunis se mobilisent aussi pour apporter un soutien moral aux personnes pour le traditionnel repas de Noël, mais aussi de quoi l'agrémenter. Les Petits frères des pauvres ont procédé à des distributions de colis de Noël comprenant des chocolats par le lycée professionnel Golf Hôtel de Hyères.

A Cannes, la mairie a distribué 1.800 kilos de clémentines qui ont été offertes par les producteurs corses aux personnes fragiles. De nombreux bénéficiaires y ont eu accès, comme Pamela, habitante du bassin cannois : "A la suite d’une rupture d’anévrisme et d’une hémorragie méningée, je ne peux plus travailler, voilà pourquoi je suis ici. Ca fait plaisir pour les fêtes, je suis contente car ce n’est pas donné dans les supermarchés."  Même dans la cité du festival, on compte un taux de pauvreté de 20% parmi la population.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.