Le gouvernement lance une inspection sur l'état de santé des orques de Marineland d'Antibes

Ce dimanche 19 novembre, le gouvernement a demandé l'inspection de l'état de santé des orques au sein du parc Marineland d'Antibes suite à des signalements d'associations de protection animale. Selon une information de France 3 Côte d'Azur, un vétérinaire devrait arriver au parc ce début de semaine pour faire un point sur l'état des mammifères.

La secrétaire d'Etat chargée de la Biodiversité, Sarah El Haïry, a annoncé ce dimanche 19 novembre avoir diligenté une inspection pour vérifier l'état de santé des trois orques du Marineland d'Antibes quelques semaines après le décès d'un mâle de 12 ans, Moana. Selon les informations de France 3 Côte d'Azur, un vétérinaire a été mandaté dès ce dimanche et devrait se rendre sur place en ce début de semaine. 

Les résultats sont attendus pour les derniers jours du mois de novembre.


"Suite à des signalements inquiétants reçus à propos de l'état de santé des orques du Marineland d'Antibes, j'ai saisi mes services qui conduiront une inspection afin de vérifier leur état de santé", a écrit Sarah El Haïry sur X (ex-Twitter).

Un vétérinaire envoyé sur place


Ces signalements ont été effectués par des associations de protection des animaux, qui estiment que l'état de santé de ces orques se dégrade, a précisé à l'AFP un membre du cabinet de la secrétaire d'État. Dans la mesure où les résultats de l'examen post-mortem de Moana, destiné à comprendre les raisons de son décès, n'ont toujours pas été révélés, les services du secrétariat d'État ont souhaité envoyer sur place un vétérinaire pour avoir des informations plus rapidement, a-t-il ajouté.

Les orques vivent en général plusieurs dizaines d'années et, même en captivité, certaines ont atteint la cinquantaine.

La mère de Moana, Wikie (22 ans) y vit encore, avec Inouk (23 ans) et Keijo (9 ans), tous trois nés à Antibes.

Une nageoire dorsale affaissée

En septembre, à la demande insistante de l'association One Voice, la cour d'appel d'Aix-en-Provence avait ordonné une expertise sur l'état de santé de Moana et d'une autre orque, ainsi que sur les conditions de vie des orques du Marineland. Le parc s'était alors engagé à collaborer.

Dans une vidéo publiée sur X, datant du 12 novembre dernier, l'association dénonce les conditions de vie des orques du parc aquatique. Sur les images, Inouk se trouve dans un bassin et semble avoir une nageoire dorsale affaissée, selon One Voice.

Ouvert en 1970, le parc Marineland d'Antibes indique accueillir 750 000 visiteurs par an en année normale.

Il se prépare à l'entrée en application de la loi contre la maltraitance animale, qui interdira à partir de décembre 2026 les spectacles de cétacés et, sauf dérogation, le maintien des orques et dauphins en captivité dans le parc.

L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Provence-Alpes-Côte d'Azur
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité