Législatives 2022. Horaires, carte d'électeur, consignes sanitaires... Tout savoir dans les Alpes-Maritimes et le Var pour le second tour

Plus sur le thème :

Le second tour des élections législatives a lieu ce dimanche 19 juin. Pour voter, quelques règles simples à connaitre avant de se déplacer. On fait le point dans les Alpes-Maritimes et le Var.

Ce dimanche 19 juin, les électeurs des 9 circonscriptions des Alpes-Maritimes et des 8 circonscriptions du Var sont appelés à voter pour élire leurs députés.

>> Tout savoir sur ces élections législatives en Provence-Alpes et Côte d'Azur. 

Jusqu'à quelle heure ? 

Dans le Var, les bureaux de vote sont ouverts de 8h à 18h. Il y a cependant trois exceptions à cette règle : Toulon, Hyères et La Garde prolongent jusqu'à 19h. 

Dans les Alpes-Maritimes, l'horaire d'ouverture est fixé entre 8h et 18h, mais il y a de nombreuses exceptions. Pour Biot, Drap, Le Rouret, Opio, Saint-Paul-de-Vence, fermeture prévue à 19h.

29 communes ont obtenu une dérogation pour fermer à 20h. 

Antibes, Aspremont, Auribeau-sur-Siagne, Beaulieu-sur-Mer, Cagnes-sur-Mer, Cannes, le Cannet, Cap-d’Ail, Carros, Chateauneuf-Villevieille, Falicon, Grasse, Mandelieu-la-Napoule, Menton, Mouans-Sartoux, Mougins, Nice, Pégomas, Roquebrune-Cap-Martin, la Roquette-sur-Siagne, Saint-André-de-la-Roche, Saint-Jean-Cap-Ferrat, Saint-Laurent-du-Var, la Trinité, Valbonne, Vallauris, Vence, Villefranche-sur-Mer et Villeneuve-Loubet.

Quels documents ? 

Pour voter, il faut être majeur, Français, en possession de tous ses droits civiques et politiques et inscrit sur la liste électorale. La carte d'électeur n'est pas obligatoire pour aller voter.  

Il faut cependant une pièce d'identité. Il s'agit notamment d'une carte nationale d'identité (même périmée depuis moins de 5 ans), du passeport, du permis de conduire, et même de la carte vitale ou du permis de chasser.

Dans les communes de moins de 1.000 habitants, la procédure est simplifiée : aucune pièce d'identité n'est obligatoire. "Mais en cas de doute, le président du bureau de vote peut demander à l’électeur de prouver son identité par tout moyen", indique la préfecture des Alpes-Maritimes sur son site Internet.

Plus de protocole sanitaire

Le port du masque reste fortement recommandé pour les personnes fragiles, les personnes symptomatiques, les cas contact à risque et les personnes ayant été dépistées positives au Covid-19, jusqu’à sept jours après leur sortie d’isolement.

Des masques, du gel hydroalcoolique et des autotests sont mis à disposition. Une preuve de vaccination, de test ou de rétablissement ne peut en aucun cas être exigé des électeurs, des membres du bureau de vote, des fonctionnaires mobilisés le jour du scrutin ou des scrutateurs. 

Tenue correcte exigée

Il n'existe pas de dress code obligatoire pour pénétrer dans un bureau de vote, mais il y a trois interdictions.

Les vêtements ne doivent pas comporter de message à caractère politique, ils doivent respecter les "bonnes mœurs" et ne pas faire obstacle au contrôle de l'identité de l'électeur.

Plusieurs bulletins 

L'électeur doit prendre les bulletins d'au moins deux candidats, avant d'aller dans l'isoloir. L'objectif : garantir le secret du vote.

Le refus de s'isoler fait encourir jusqu'à 15 000 euros d'amende et un an d'emprisonnement

Vote électronique 

Dans les Alpes-Maritimes, 7 communes sont équipées de machines à voter électroniques : Antibes (partiellement), Saint-Laurent-du-Var, Mougins, Valbonne, Mandelieu-la-Napoule, Vence, Villeneuve-Loubet. 

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité