Résultats Législatives 2022. Quelles consignes de vote dans le Var et les Alpes-Maritimes pour le second tour ?

Publié le Mis à jour le
Écrit par Anne Le Hars .

"Pas une seule voix" ne doit aller au RN dans les 58 duels qui opposeront le parti lepéniste et la gauche unie Nupes au second tour des législatives, a exhorté la porte-parole du gouvernement Olivia Grégoire lundi, même si dans "très peu de cas" il n'y aura pas de consigne de vote. Que disent les LR ? Tour d'horizon des possibles consignes dans e Var et les Alpes-Maritimes pour le second tour.

LREM-Ensemble a annoncé ce dimanche soir à l'issue du 1er tour des élections législatives qu'elle ne donnerait pas de consigne nationale pour le second tour, mais procéderait "au cas par cas".

C'est en effet la pratique qui se dessine dans les Alpes-Maritimes. Il n'y aura pas de triangulaire, dimanche 19 juin dans le département, uniquement de duels.

Alors qui donnera sa voix à ceux qui vont s'opposer dans les Alpes-Maritimes ? 

En cas de duel entre Ensemble! et la Nupes, comme dans la 3e, Marine Le Pen a incité ses électeurs à "ne pas choisir". "La France n'est ni une salle de marché, ni une ZAD", a-t-elle tonné.

Dans la 1ère circonscription, Anne-Laure Chaintron, la candidate La France Insoumise, totalise 20,4% des voix. Au niveau national, le parti dit "pas une voix au RN", mais est-ce que l'on peut considérer qu'ici Eric Ciotti est lui aussi d'extrême droite ? 

Elle nous a précisé ce lundi midi ne pas donner de consigne de vote.

"Chacun appréciera dans sa circonscription quel est son devoir", a pour sa part réagi Jean-Luc Mélenchon, le leader de la Nupes. Message reçu localement.

Dans la 2e, Lionel Tivoli (RN) obtient 23,90% et devance de quelques voix le député sortant Loïc Dombreval (Ensemble) qui totalise 23,67%. Peu après le premier tour, Isnard ancien adversaire de Lionel Tivoli, a appelé à voter pour lui ce dimanche. 

Dans la 5ème, c'est la députée sortante Marine Brenier, ex-LR passée dans le camp de la majorité présidentielle, qui termine avec 26,14% des suffrages. Elle devance de plus de trois points Christelle d'Intorni des Républicains. Un parti qu'elles occupaient toutes les deux il y a encore quelques semaines.

Dans la 3ème, Philippe Pradal, l'adjoint à la mairie de Nice étiqueté majorité présidentielle-Ensemble, devance Enzo Giusti (NUPES) de plus de 4 points. 

A noter dans ce département traditionnellement porté par les LR, que Christian Jacob actuellement à sa tête, a présenté dimanche soir LR comme en "voix de la réforme". Quant à une éventuelle consigne de vote ? Il a renvoyé à un Conseil stratégique ce lundi, en se bornant à dire son souhait qu'il n'y ait "aucune voix pour les extrêmes".

Dans la 4eème, ce sera duel entre deux candidates entre la députée macroniste sortante, Alexandra Valetta-Ardisson (22,37%) est en ballotage défavorable derrière Alexandra Masson (RN) qui obtient 28,87%. Roger Roux, le candidat LR malheureux avec 14,52% ne donne donc toujours pas à cette heure de consigne non plus !

Pour le second tour, "pas une seule voix à l'extrême droite", mais...

"Pas une seule voix ne doit aller à l'extrême droite", a insisté lundi 13 juin sur franceinfo Christophe Castaner. Mais le président du groupe La République en marche à l'Assemblée nationale estime qu'il y a "des candidats de la Nupes, issus de la France insoumise qui ne sont pas dignes de la République". Selon lui, il y a au sein de la Nupes "des candidats anti-républicains de l'extrême gauche qui expliquent que la police tue et qu'il faut sortir de l'Union européenne". Ceux-là ne doivent pas compter sur son soutien, a précisé Christophe Castaner, en visant Jean-Luc Mélenchon.

Côté NUPES, dans les Alpes-Maritimes la consigne est la même : pas une voix au RN. 

Dans le Var ?

Marine Le Pen n'a pas donné de consigne de vote dans les circonscriptions dans lesquelles le Rassemblement national ne figure pas au second tour. Dans ce département, son parti est très présent :

Dans la 4e circonscription du Var, Eric Zemmour n'est arrivé qu'en troisième position (23,19%), derrière la sortante Sereine Mauborgne (Ensemble, 28,51) et Philippe Lottiaux (RN, 27,74%).

"On n'a pas eu de contact particulier. Comme Zemmour prônait l'union, je pense qu'il fera un geste d'union mais comme les électeurs sont majeurs, ils vont tirer des conclusions : on a d'un côté la candidat de Marcon et de l'autre le candidat de ceux qui ne veulent pas donner les pleins pouvoirs à Emmanuel Marcon," a précisé Philippe Lottiaux RN sur notre plateau ce lundi midi.

La 5e circonscription, a comme ville principale Fréjus. Une commune tenue par le RN, David Rachline. La NUPES y est 3e, Reconquête! y a fait aussi un score  important de 10 points. Cela reste donc incertain.

Eric Zemmour n'a pas donné de consigne depuis hier soir.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité