Patrimoine : le Festival d'art sacré d'Antibes permet de redécouvrir grâce à la musique des chapelles et églises d'exception

Publié le
Écrit par Jacqueline Pozzi .

Du 10 au 25 septembre 2022, grâce à une programmation de haut niveau, la 31è édition du Festival d'art sacré d'Antibes sublime le patrimoine religieux de la ville. Du sanctuaire de la Garoupe à la cathédrale, en passant par la chapelle Saint-Bernardin qui a servi d'écrin au concert de la star de la guitare classique, Thibault Cauvin.

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022

Voir l'émission Pointcult'

Une ruelle du Vieil-Antibes, près du marché provençal.  Quelques pas entre les terrasses de café, puis s'offre à nous cette façade néo-gothique, d'où nous observent des silhouettes de pénitents recouverts de leur cagoule.

La chapelle Saint-Bernardin a été construite au XVIè siècle, au moment où l'activité de la confrérie des Pénitents blancs de Saint-Bernardin était florissante. Elle est aujourd'hui classée aux monuments historiques.

C'est ici que nous avons rendez-vous avec Thibault Cauvin. Le virtuose de la guitare classique a baladé son instrument aux quatre coins de la planète. A gratté les cordes dans la Cité interdite à Pékin, en-haut de la Tour Eiffel à Paris, ou encore sur le lac de Chamonix. Dans quelques heures, c'est dans le décor baroque de cette chapelle antiboise qu'il donnera concert. Il découvre avec nous ce lieu, qui lui parait tout-de-suite très inspirant :

Quand on entre ici, on voyage dans le temps... on a envie de partir plusieurs siècles en arrière !

Thibault Cauvin, guitariste

La chapelle, qui fait désormais partie du patrimoine de la Ville d'Antibes, a fait l'objet il y a quelques années d'une restauration complète, extérieure et intérieure.

"Les couleurs sont très belles. On est à la fois dans un lieu historique et qui a le panache d'un endroit actuel", poursuit le guitariste.

Quand je sors ma guitare et que je commence à jouer quelques notes, la sonorité est sublime, les notes sont portées... ça va être magique !

Thibault Cauvin

Au programme, Bach s'impose. Les préludes du compositeur baroque par excellence ont été revisités par Jordan Cauvin, le frère de Thibault. L'endroit donne aussi au guitariste l'envie de jouer des rythmes contemporains, comme Felicidade du Brésilien Tom Jobim.

Chapelles Saint-Bernardin et Saint-Jean, Sanctuaire de la Garoupe, église Saint-Pierre de Golfe-Juan, église Saint-Anne Saint-Martin de Vallauris, sans oublier la cathédrale d'Antibes... Le Festival d'art sacré d'Antibes s'appuie sur les sites religieux, du plus intimiste au plus prestigieux, et sur l'acoustique propre à chacun d'entre eux, pour à la fois s'en nourrir et sublimer ce patrimoine.

Ce sont des lieux qui ont été pétris par la main de l'homme, à commencer par les bâtisseurs de cathédrale ! C'est toute cette humanité, cette force humaine, qui fait la beauté de ces sites. C'est sur cela le festival s'appuie, pour donner un maximum d'émotion, avec ce mariage entre la pierre, l'homme et la musique.

Philippe Depetris, directeur du Festival d'art sacré d'Antibes

Le directeur du festival depuis 30 ans, Philippe Depetris, est lui-même flûtiste. Il a choisi une autre chapelle pour y déployer son répertoire. La Garoupe, havre de paix au sommet du Cap d'Antibes, est un lieu qui l'émeut. Notre-Dame de Bon Port, sanctuaire millénaire, est chère aux marins et aux Antibois. C'est là qu'il décline, en duo avec le comédien Luc Girerd, une délicate combinaison de pièces pour flûte et de poèmes. 

Et les surprises sont au rendez-vous. Comme la lecture, dans cette chapelle baroque, d'un texte indien du XVè siècle, La flûte de l'infini, du poète Kabîr.

"C'est un drôle de choix si on réfléchit avec rigueur, mais si on réfléchit en poète, c'est un choix magnifique", répond Luc Girerd, le comédien qui en a prononcé les mots.

La poésie comme la musique permet de réunir toutes les cultures, toutes les sensibilités.

Luc Girerd, comédien

Complété par les notes improvisées par Philippe Depetris à la flûte, ce poème prend son envol dans les hauteurs de la chapelle, et illustre ce mariage parfait entre les pierres, les hommes et la musique.

La 31è édition du Festival d'art sacré d'Antibes se poursuit jusqu'au 25 septembre, avec notamment, concert exceptionnel, le Requiem de Mozart interprété par l'Orchestre national de Cannes dans la cathédrale d'Antibes vendredi 23 septembre.

Samedi 17 septembre, ne manquez pas l'émission PointCult' consacrée au Festival d'art sacré d'Antibes, à 19h15, sur France 3 Côte d'Azur. Réagissez à l'émission avec #pointcult

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité