Polémique autour de la vente du centre pour jeunes de la Garoupe au Cap d'Antibes

Publié le Mis à jour le
Écrit par .

C'est un site boisé de plus d'un hectare en plein Cap d'antibes. Le domaine de la Garoupe, propriété du Conseil départemental 06 est en vente. Le terrain comprend plusieurs bâtiments, il abrite notamment une structure d'accueil pour mineurs en difficultés. Que va-t-il devenir ? C'est la polémique.

Le conseil départemental a mis aux enchères la villa Inch’Allah et celle de La Palombière. Une vente prévue le 19 juin qui oblige les résidents du foyer de l’enfance à déménager 

En 1947, une certaine Madame Goetz  avait vendu son bien immobilier à l'Entraide française Le domaine valait alors 8.400.000 francs de l'époque. Le souhaite de la vendeuse était d'y voir créé une maison réservée aux enfants dont les familles avaient été victimes des sévices durant la guerre.
Depuis la liquidation de l'association en 1949, c'est le Conseil général aujourd'hui dit départemental des Alpes-maritimes qui en est le propriétaire. Elle a désormais décidé, après avoir suivi le voeux de Madame Goetz de vendre la propriété aux enchères. Mise à prix à 9.720.000 euros. Que vont devenir les enfants encore hébergés sur place ? 
La question divise et fait polémique notamment par les élus locaux.

Reportage CHARTIER-DELÈGUE Olivier, DE SILVESTRO Richard et JUVIGNY Jimmy :

durée de la vidéo: 01 min 41
Vente domaine Chemin de la Garoupe
Intervenants : Auguste Vérola - Vice-président Conseil Départemental 06 - chargé de la protection de l'enfance et Cécile Dumas -Conseillère municipale Antibes (Front de Gauche)