Solidarité autour d'un commerçant d'Antibes défiguré après un terrible accident

Juste avant le confinement, un brocanteur antibois a été victime d’un terrible accident qui l’a défiguré. Un élan de solidarité est né, un ami a créé une cagnotte en ligne pour financer les nombreuses opérations nécessaires après son opération. 

Un commerçant antibois défiguré après un terrible accident
Un commerçant antibois défiguré après un terrible accident © France Télévisions

Christophe Didion est brocanteur dans le vieil Antibes. Son activité professionnelle consiste à récupérer des objets divers, mais également d'en transformer d'autres.

Son atelier se situe à La Colle-sur-Loup où il réside.

Il travaille alors à la fabrication d'une table. Il la coupe avec un disqueuse, mais celle-ci se bloque et la lame se sectionne en deux partie, l'une d'elles vient se planter dans son visage.

L’instinct de survie, j’ai senti cette chose dans ma tête, alors je l’ai arraché d’un coup !

Sous le choc, les mains sur son visage ensanglanté, coupé en deux, il se déplace sur la route la plus proche dans l'espoir que quelqu'un lui vienne en aide. Nous sommes alors en confinement, il y a peu de véhicules.

Une dizaine de voitures sont passées mais aucune ne s'est arretée

Ces conducteurs ont été probablement effrayés par le visage de Christophe Didion, dont nous ne pouvons pas publier la photo sur notre site internet. Affaibli, il s'allonge sur la route où un camionneur s'est enfin arrêté et a appellé les secours.

"Il a aura un avant et un après"

Mais le brocanteur a été de nouveau effrayé une fois à l'hôpital. Malgré la gravité de la blessure, plusieurs chirurgiens ont refusé de l’opérer. Le visage de Christophe Didion était ouvert sur 25 cm de long et 7 cm de profondeur. Sa mâchoire était fracturée, son palais coupé en deux, son le nez détruit.

Il doit sa survie à un jeune chirurgien le Dr Rouanet à l'Institut universitaire de la face et cou au Centre Antoine Lacassagne. L'opération aura duré 8 heures.
© Christophe Didion

Une grande solidarité

De nombreuses opérations doivent être encore réalisées. Le palais et la mâchoire doivent être refaits. Toutes ses dents sont déchaussées, il faudra toutes les changer, et pour cela faire une greffe osseuse. Ses petites économies ne suffiront pas. 

Pour l'aider financièrement, son ami Kevin Gerbac met en place une cagnotte en ligne..

ça me touche énormément

La solidarité grandit également à La Colle-sur-Loup. Christophe Didion est connu pour aider les autres, toujours prêt à donner un coup de main. Les Collois ont voulu l’aider à leur tour en participant en masse à la cagnotte. Un dentiste a même contacté son entourage pour proposer son aide.

La vie d'après

Christophe Didion a hâte de reprendre son activité professionnelle de "remettre le pied à l’étrier". Pour lui, c'est la seule façon d'avancer et ne pas dépérir.

A l’hôpital c’est moi qui ai voulu partir

Aujourd’hui, Christophe a du mal à se regarder dans un miroir, il a aussi du mal à respirer et toutes ses dents sont déchaussées.
Une amie a été touchée par l'élan autour de Christophe Didion, mais elle affirme "La solidarité a été belle et importante, mais il faut continuer".

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
accident faits divers solidarité société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter