Le corps d'un vététiste retrouvé près de la Cagne: l'hypothèse de l'accident privilégiée

La gendarmerie de Vence dans les Alpes-Maritimes avait lancé un appel à témoins suite à la disparition inquiétante d'un vététiste aguerri. Il avait, ce dimanche matin, débuté une descente en VTT depuis le col de Vence et s'était dirigé sur le GR 51, entre les baous de Vence et de Saint-Jeannet. 

La gendarmerie des Alpes-Maritimes avait lancé un appel à témoins suite à la disparition inquiétante d'un vététiste. L'homme, Régis Carvalho était âgé de 36 ans. Son corps a été retrouvé vers 17h45 dans le secteur de la Cagne. L'hypothèse de l'accident est privilégiée par les enquêteurs. Une autopsie sera pratiquée.
Il avait débuté une descente en VTT depuis le col de Vence dimanche matin vers 9 heures. Il s'était dirigé sur le GR 51, entre les baous de Vence et Saint Jeannet. Il réside à Saint-Jeannet.

Habituellement ce cycliste boucle ses courses en 3 heures. Il connaît très bien ce secteur. Depuis le signalement de sa disparition, gendarmes et pompiers sont à pied à d’œuvre pour le rechercher impliquant l'intervention de deux moyens aériens et d'équipes montagne spécialisées.


Pour donner tout renseignement utile à la brigade de Vence, composer le : 04.93.58.03.20.


Depuis ce lundi matin, un chien spécialisé a été engagé aux côtés des gendarmes pour obtenir de nouveaux éléments. Le PGHM de Saint-Sauveur-sur-Tinée, héliporté, avait ratissé à nouveau la zone aux côtés des équipes de la compagnie de gendarmerie de Grasse.
Des pilotes motos "tout terrain" ont aussi été édéployés au sol avec le renfort des amis et de la famille de Régis Carvalaho qui s'étaient déjà mobilisés aux côtés des équipes de recherche toute la journée et une partie de la nuit.

Le maire de la commune de Saint-Jeannet, également présent sur le lieu des recherches, a coordonné la mobilisation des volontaires en lien avec la gendarmerie.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité