Une Azuréenne invente une « boite à limites » pour apprendre aux enfants à gérer leur temps sur les écrans

Natacha Didier a déjà vendu 400 "boites à limites" et ne compte pas s'arrêter là. / © MAX PPP / Philippe Bertini
Natacha Didier a déjà vendu 400 "boites à limites" et ne compte pas s'arrêter là. / © MAX PPP / Philippe Bertini

Face au constat du danger des écrans pour les enfants, une maman des Alpes-Maritimes crée un kit éducatif pour limiter leur utilisation des tablettes, smartphones et ordinateurs.

 

Par June Raclet

Comme beaucoup de parents, Natacha Didier a été confrontée à des enfants qui ne veulent pas lâcher leurs écrans. Pour éviter les cris et les pleurs à la maison, elle a imaginé la "boite à limites", un kit éducatif composé de magnets à mettre sur le frigo de la cuisine. Ces outils permettent de définir avec l’enfant des moments précis et limités où ils peuvent utiliser les écrans.

Comment est né le projet ?  « J’ai commencé par faire un système de tickets, les enfants avaient droit à 3 tickets de 30 minutes par semaine. On chronométrait le temps passé sur la tablette avec le minuteur de la cuisine. Ca a marché tout de suite. C'est entré dans les habitudes et ils ont arrêté de me solliciter constamment », explique la maman.

Natacha Didier en parle aux parents autour d’elle et face au succès de la méthode, décide de fabriquer un véritable kit et de le commercialiser. Elle était aussi l'invitée de France Bleu Azur le 16 janvier 2020.
 

 Adepte de l’éducation positive, j’ai voulu développer un outil qui répondait au besoin de protéger mes trois enfants du danger d’un excès d’écran.


Pour financer son projet, la maman lance une campagne de financement participatif. En un mois, elle récolte les 4 000€ dont elle a besoin.
 

La "boite à limite" est composée de différents éléments magnétiques et destinée aux enfants de 3 à 11 ans. / © Natacha Didier
La "boite à limite" est composée de différents éléments magnétiques et destinée aux enfants de 3 à 11 ans. / © Natacha Didier

La boîte coûte 22 euros et contient :
  • Une réglette magnétique avec les jours de la semaine pour définir les jours avec et les jours sans écrans
  • Des magnets "temps" pour inscrire la durée autorisée chaque jour
  • Un minuteur
  • Des magnets "récompense"
  • Et un livret conseil 
Depuis septembre, environ 400 "boites à limites" ont été vendues. Natacha Didier espère trouver rapidement des magasins intéréssés pour proposer son kit.  
 

Enfants et écrans : attention danger


De nombreuses études démontrent des risques multiples pour les enfants qui passent trop de temps sur leur tablette, smartphone, ordinateur ou télévision. Une étude menée par des chercheurs canadiens a constaté que les enfants qui passent plus de deux heures par jour sur un écran ont de moins bonnes capacités cognitives.  

Trop de temps sur les écrans peut aussi jouer sur la qualité du sommeil des plus jeunes, leur capacité de concentration et représenter un danger pour leurs yeux.

Attention également à la présence des plus jeunes sur les réseaux sociaux. La gendarmerie du Var rappelle qu’ils sont interdits aux enfants de moins de 13 ans, en raison de leur vulnérabilité.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus