• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

A Cagnes-sur-Mer, les œuvres d’art inondent Polygone Riviera

L’installation (Place publique d’intérieur) du plasticien Philippe Ramette. / © Florian Kleinefenn
L’installation (Place publique d’intérieur) du plasticien Philippe Ramette. / © Florian Kleinefenn

Tout l’été, le centre commercial à ciel ouvert de Cagnes-sur-Mer dans les Alpes-Maritimes accueille dans ses allées les treize créations du plasticien Philippe Ramette.

Par Michel Bernouin

Art et shopping se mêlent, cet été plus que jamais, à Polygone Riviera. Le centre commercial accueille l’exposition "Eloge de la déambulation", un ensemble d’œuvres de Philippe Ramette, plasticien et photographe français connu pour les situations incongrues qu’il met en scène dans ses œuvres.

Cet ancien résident de la Villa Arson, la prestigieuse école d’art installées à Nice Nord l'assure :

Le site a influé à plus d'un titre sur le choix des œuvres


C’est le cas par exemple de la sculpture d'une petite fille grimpant sur un socle de statue ("L'Installation, place publique d'intérieur") ou de la photo "Le Contact", où un homme grimpé sur une échelle au fond de l'eau frappe au "plafond" de la surface (une série intitulée "Exploitation rationnelle des fonds sous-marins").

Piercing géant
 

Siège perché sur un mat à 9 mètres, piercing géant sur un arbre : en tout huit sculptures et cinq images signées Philippe Ramette sont savamment disséminées. "Elles sont disposées comme dans un jeu de piste" et "dessinent de façon subtile un parcours poétique", affirme Jérôme Sans, directeur artistique et commissaire de l'exposition.

L’exposition est à découvrir, gratuitement, jusqu’au 7 octobre. Elle complète le "parcours d'art" permanant du centre commercial, composé d'œuvres de Ben, César, Antony Gormley, Jean-Michel Othoniel.

A lire aussi

Sur le même sujet

Louis Di-Vita ( 06 )

Les + Lus