A Cannes, 300 œuvres liées à Louis de Funès exposées au Palais des festivals

Avec « Louis de Funès, l’exposition » vous en découvrirez encore davantage sur cet homme-orchestre que vous pensiez connaitre par cœur à travers des photos, des écrits ou encore des costumes. A voir jusqu'au 21 août.

Dans le cadre de sa programmation estivale, le Musée éphémère du cinéma installé dans le hall Méditerranée à l'intérieur du Palais des festivals de Cannes organise depuis sa création en 2015 des expositions et des animations pour rendre hommage au 7e art.

Cette année, c’est l’iconique Louis de Funès qui est à l’honneur.

Ses débuts...

Sachez que Louis, Germain, David de Funès de Galarza est né le jour de l’assassinat de Jean Jaurès, à la veille de la Grande Guerre. Boudé par la critique, il écume pas moins d’une centaine de petits rôles et s'inscrit même au Cours Simon en 1942 mais renonce au bout de quelques mois.

C'est une rencontre fortuite dans le métro avec Daniel Gélin qui est à l'origine de sa carrière. Ce dernier lui propose un rôle dans la pièce qu'il met en scène. C'est à partir de ce moment que Louis de Funès devient l'homme que tout le monde connait et fait sourire encore en Belgique !

À 50 ans, Louis de Funès est devenu une grande vedette française.

En 1964, il tourne dans Le Corniaud, Fantômas et Le Gendarme de Saint-Tropez, trois immenses succès. Sans oublier La grande vadrouille, film sorti en 1966.

Le comique, ce n'est pas seulement du talent, mais c'est surtout un don, une façon de sentir, de pouvoir comprendre et interpréter !

Louis de Funès

Un personnage à découvrir à travers près de 300 œuvres

Cette exposition revient aussi sur ces véhicules emblématiques comme la 2 CV du Corniaud avec Bourvil.

Cette exposition produite par la Cinémathèque française propose une balade dans l’univers de de Funès à travers des peintures, des dessins, des maquettes, des documents, des sculptures, et bien sûr des costumes comme celui de La folie des grandeurs qu’il avait jouée aux côtés d’Yves Montant et d'Alice Sapritch.

A voir tous les jours de 14h à 22h :

Mais pourquoi son personnage était-il si méchant ?

Les adjectifs sont nombreux pour qualifier le personnage qu'il s'était construit. Parmi eux, grognon, menteur, avare et raciste, comme dans le mythique Rabbi Jacob.

 

En découvrant l’exposition, vous comprendrez quels étaient les ressorts comiques de Louis de Funès qui avait tellement bien observé son prochain qu’il parvenait à en offrir pendant ses films une vision déformante et surtout terriblement délicieuse.

"Ma biche..." c'est jusqu'au 21 août !

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité