Algérie : Rachid Nekkaz l'opposant à Bouteflika est l'homme de la polémique du burkini à Cannes

Le millionnaire algérien Rachid Nekkaz à Cannes en 2017. / © France 3
Le millionnaire algérien Rachid Nekkaz à Cannes en 2017. / © France 3

En Algérie, les étudiants ont pris le relais ce mardi 26 février de la mobilisation contre une cinquième candidature du président Abdelaziz Bouteflika. Un homme tente de récupérer cette colère : Rachid Nekkaz. Né en France, il s'y est signalé par de nombreux coups d'éclat, notamment à Cannes.

Par Anne Le Hars

Alors que plusieurs dizaines de milliers d'Algériens sont dans la rue depuis plusieurs jours pour s'opposer à une cinquième candidature à la présidentielle d'Abdelaziz Bouteflika, un homme semble incarner aujourd'hui une alternative au pouvoir en place, il s'agit du riche algérien Rachid Nekkaz.

Un homme tente de récupérer cette colère : Rachid Nekkaz. Homme d'affaires de 47 ans, né en France où il a passé l'essentiel de sa vie, il s'est notamment fait connaître sur la Côte d'Azur lors de l'été 2017 quand les plages de Cannes et de la région étaient au coeur de la polémique du burkini. 
 
  Il a aussi fait parler de lui en payant les amendes des femmes portant le niqab.
REPORTAGE ► Le millionnaire algérien Rachid Nekkaz rencontré par une équipe de France 3 - Une équipe a assisté à de nombreux rassemblements à Alger et dans les grandes villes du pays :

En 2007, il avait déjà tenté de se présenter à une autre élection présidentielle, en France cette fois.  Rachid Nekkaz est un as du marketing. Sa marque déposée ? Lui-même. Un "produit" qu'il met en avant sur les réseaux sociaux depuis de nombreuses années. Sa page Facebook compte quelque 1 500 000 abonnés. 

Il y est capable d’affirmer que le président Bouteflika est décédé depuis longtemps et est représenté par une image 3D. On le sait depuis ce 27 février, le président est hospitalisé en Suisse.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus