Cannes : après le Port Canto, le Vieux-Port a sa nurserie à poissons

Depuis 2018, le port Canton a sa nurserie grâce à 43 Biohuts®  installés au fond de l'eau. Désormais, le vieux Port a également la sienne avec 30 habitats artificiels pour poissons et crustacés.  

Des casiers remplis de coquilles sont immergés et servent d'abris aux petits pissons.
Des casiers remplis de coquilles sont immergés et servent d'abris aux petits pissons. © Ville de Cannes
Comment renouveler la biodiversité marine ?
En France, de nombreux ports ont opté pour l'installation d'un habitat artificiel pour les poissons ou crustacés.
Il s'agit d'une cage en métal, remplie de coquilles d'huître, tout simplement !
Avant l'immersion de ces nurseries.
Avant l'immersion de ces nurseries. © DR

Ces Biohuts® fixées sous les pontons servent d'abri  pour ces petits animaux qui n'ont pas de solution de repli face aux prédateurs car les quais de béton des ports sont lisses !

30 nurseries au Vieux-Port de Cannes

Ce port est géré par la chambre de commerce et d'industrie des Alpes-Maritimes.
Les petits poissons se faufilent au milieu des coquilles et se protègent des prédateurs.
Les petits poissons se faufilent au milieu des coquilles et se protègent des prédateurs. © Ville de Cannes

A Cannes, ce mardi, au pied du Suquet, quartier historique de Cannes, 30 nurseries ont donc été installées par le concepteur Ecocean.
 

Elles sont réparties comme suit : 8 sous le quai de l’hélistation et 22 sous les pontons du bassin de plaisance, au coeur du port.

Une plongée est prévue tous les trois mois pour contrôler la structure, une étude écologique une fois par an. Il y a aussi des journées de sensibilisation pour les écoliers.

Georges Montanella, directeur du service mer et littoral -Ville de Cannes

Et dans la ville du cinéma, ce n'est pas une première. 
Déjà, en 2018, 43 Biohuts® avaient été posées au fond du Port Canto.
Selon un rapport scientifique, on y observerait désormais 20 espèces différentes de faune aquatique dont un bébé mérou royal. 
 

Un bébé mérou royal dans un port, c'est une première en Méditerranée. On a aussi trouvé la présence de sars à museau pointu, de sars à tête noire, des crevettes roses, c'est dire l'intérêt pour la pêche locale.

Georges Montanella, directeur du service mer et littoral -Ville de Cannes

Ces Biohuts® font l'objet d'un contrat de 4 ans pour le Port Canto, de deux ans (renouvelables) pour le Vieux-Port. 
Le financement ( 80 000 euros pour le Port Canto et 36 000 euros pour le Vieux-Port) est assuré à 50 % par l'Agence de l'Eau, à 20 % par la région Sud-Paca et le reste par la commune.

Le Port Canto et le Vieux-Port ont reçu le label "Port propre" en 2019, rappelle Georges Montanella, pour qui ce pari d'un habitat artificiel pour repeupler la rade est en passe d'être réussi. "Ca marche, s'exclame t-il, cela rétablit le cycle naturel dans nos ports !"

Un peu plus loin... aussi !

Antibes et Golfe-Juan ont aussi opté pour ces nurseries et la société Ecocean se félicite également de la réapparition de petits poissons.
Une "green initiative" pour repeupler les fonds marins.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
méditerranée mer nature