Des nurseries pour poissons installées dans un port de Golfe Juan : “c'est un refuge pour les protéger des prédateurs”

Une "biohut" en cours d'installation dans un des ports de Golfe Juan. / © Nathalie Morin - France Télévisions
Une "biohut" en cours d'installation dans un des ports de Golfe Juan. / © Nathalie Morin - France Télévisions

Jeudi 5 mars, 46 "biohuts" ont été installées dans le port Camille Rayon de Golfe Juan (Alpes Maritimes). Ces installations servent de nurseries pour aider les petits poissons à se développer. 

Par SMl avec Nathalie Morin

Aménager l'environnement pour sauver la biodiversité en milieu marin. C'est la mission que s'est fixée la société Ecocéan, entreprise française créée en 2003.

A Golfe Juan (Alpes-Maritimes) ce jeudi 5 mars, elle a installé 47 "biohuts", des nurseries pour poissons, afin d'aider les petits spécimens à se développer dans de meilleures conditions. 


47 nurseries installées dans le port Camille Rayon

"Une zone calme et riche en nourriture, ce qu'est un port, c’est la définition d’une nurserie, explique Rémy Dubas, responsable technique à Ecocéan. Mais dans les ports, il y a aussi de grandes profondeurs et des prédateurs. Les quais en béton sont lisses, et il n’y a pas d’abri pour les petits poissons.

L’idée, c’est donc de leur donner un refuge pour qu'ils puissent se protéger des prédateurs.

 
Une trentaine de nurseries ont été installées sous les pontons du port Camille Rayon, tandis qu'une dizaine ont été placées le long des quais. 

Ce n'est pas une première pour Ecocéan, qui a déjà posé 3091 "biohuts" partout dans le monde et équipé 27 ports français. 
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus