Cannes : comment se passe la rentrée dans un Centre de Formation des Apprentis avec le Covid

Lavage de mains 6 à 7 fois dans l'heure, un tablier par jour, gel hydro-alcoolique avant de dresser la table... Les mesures sanitaires sont très contraignantes pour les 800 élèves du Centre de Formation des apprentis (CFA) de Cannes (Alpes-Maritimes) qui viennent de faire leur rentrée.

Dans les cuisines, les élèves doivent redoubler d’effort à chaque manipulation. Ils doivent se laver les mains très régulièrement.
Dans les cuisines, les élèves doivent redoubler d’effort à chaque manipulation. Ils doivent se laver les mains très régulièrement. © Emma Arnau - FTV
C’est une rentrée placée sous le signe du Covid et donc du masque et du lavage de mains ! Les Centres de Formation des Apprentis (CFA) ouvrent leurs portes cette semaine dans le Var et les Alpes-Maritimes. Un retour très attendu : les apprentis avaient déserté les ateliers pratiques depuis le 15 mars… Covid oblige.
Les apprentis et les professeurs doivent tous porter un masque lors des ateliers pratiques.
Les apprentis et les professeurs doivent tous porter un masque lors des ateliers pratiques. © Emma Arnau - FTV
A la Faculté des métiers, située dans le quartier cannois de La Bocca, 800 apprentis font leur rentrée. L’établissement propose un apprentissage en alternance pour 19 métiers différents.
Actuellement, le plus compliqué, c’est d’organiser l’enseignement pratique pour les métiers de l’hôtellerie et de la restauration. Dans les cuisines, les élèves doivent redoubler d’effort à chaque manipulation. Ils doivent se laver les mains très régulièrement. Par exemple, la table à découper doit être lavée entre deux légumes ou produits différents : viande, poisson etc…
Parmi les nouvelles procédures, il y a l'obligation de désinfecter les plans de travail avec des solutions virucides.
Parmi les nouvelles procédures, il y a l'obligation de désinfecter les plans de travail avec des solutions virucides. © Emma Arnau - FTV
Voici les nouvelles procédures : Résultat : les apprentis doivent parfois se laver les mains 6 à 7 fois dans l’heure ! Seule concession : on enlève le masque pour goûter les plats. 
Le port du masque est obligatoire dans les ateliers du CFA mais les élèves peuvent l'enlever momentanément pour goûter un plat.
Le port du masque est obligatoire dans les ateliers du CFA mais les élèves peuvent l'enlever momentanément pour goûter un plat. © Emma Arnau - FTV

Diminution du temps d'apprentissage


Ces nouvelles contraintes sanitaires ont augmenté le temps de travail, ce qui par conséquent, diminue le temps d’apprentissage. Le restaurant qui permet chaque jour à 40 Cannois de venir déguster les plats des apprentis est toujours fermé. Il devrait ouvrir la semaine prochaine avec de nouvelles procédures.  Il y aura une prise de température pour les clients et les apprentis avant le service. Autre exemple, les élèves devront se nettoyer les mains au gel hydro-alcoolique avant de mettre les serviettes sur la table.
Dans le restaurant du CFA qui doit ouvrir la semaine prochaine, il y aura une prise de température pour les clients et les apprentis avant le service.
Dans le restaurant du CFA qui doit ouvrir la semaine prochaine, il y aura une prise de température pour les clients et les apprentis avant le service. © Emma Arnau - FTV

90 % des apprentis trouvent un emploi

Une formation importante pour ces jeunes : en moyenne, 90% des apprentis trouveront un travail dans un hôtel, un restaurant ou des palaces de la Côte d’Azur à l’issue de leur formation.
Des commerces qu’ils connaissent déjà : ils passent généralement une semaine en cours, puis une semaine en alternance dans un hôtel ou un restaurant pour apprendre leur futur métier. Cette fois, la formation est actualisée en temps réel : l’apprentissage des gestes barrières est immédiatement mis en applications dans ces établissements prestigieux. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
rentrée scolaire éducation société gastronomie culture emploi économie