Couvre-feu : la mairie, les rues et églises de Cannes partiellement ou complètement éteintes à partir de ce samedi soir

L'éclairage public réduit à Cannes pendant le confinement. / © Dylan Meiffret/ MAXPPP
L'éclairage public réduit à Cannes pendant le confinement. / © Dylan Meiffret/ MAXPPP

Suite au couvre-feu qui a été mis en place jusqu’à la fin du confinement, la maire de Cannes a décidé d’éteindre totalement l’éclairage décoratif et de réduire l’intensité de l’éclairage de certaines promenades piétonnes.

Par Manon Hamiot

La mairie de Cannes éteint l’éclairage décoratif et réduit celui des promenades piétonnes pour éviter le gaspillage énergétique et financier.

"L’objectif est d'envoyer un signal fort à la population pour le respect du couvre-feu. Il est impératif de rester chez soi pour la protection de tous" explique la mairie de Cannes.
 
 

À compter de ce samedi 28 mars au soir, seront éteints :

-          tous les éléments lumineux décoratifs (jardins de la Croisette, jet d’eau de la Place du Commandant Maria, château d’eau, etc.) 
-          le Fort royal de l’île Sainte-Marguerite 
-          la façade de la Mairie 
-          les lieux de cultes :
  •  Sainte-Marguerite (La Bocca) 
  •  la Chapelle Miséricorde (Forville) 
  •  Saint-Georges (av. Albert 1er) 
  •  Notre-Dame de Bon Voyage (r. Notre Dame) 
  •  Saint-Joseph (av. Grasse) 
  •  la Chapelle Saint Paul (bv. République) 
  •  Notre Dame des Pins (bv. Alexandre III) 
  • Saint-Michel-Archange (bv. Alexandre III) 
  •  la synagogue (bv d’Alsace).
Un abaissement de 20% de l’intensité lumineuse est également mis en place dès le 28 mars sur les promenades piétonnes suivantes : 

-          BoccaCabana 
-          Gazagnaire 
-          Place de l’étang 
-          Roseraie 
-          Verdun.

Selon la mairie ces mesures permettraient une économie d'environ 1 000 kWh par jour, c'est-à-dire la consommation journalière de 100 habitants. 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus