• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Cannes : le moteur de recherche niçois Qwant implante une unité culture au cœur de la ville

David Lisnard, maire LR de Cannes, et Eric Léandri, directeur de Qwant, lors de l'officialisation de l'implantation du moteur de recherche à Cannes / © P. Stines
David Lisnard, maire LR de Cannes, et Eric Léandri, directeur de Qwant, lors de l'officialisation de l'implantation du moteur de recherche à Cannes / © P. Stines

Créé à Nice, le premier moteur de recherche européen continue son développement dans le domaine du cinéma et de la culture. Il vient de racheter des locaux communaux à la mairie de Cannes pour ouvrir un nouveau service à l’horizon 2021.

Par @annelehars

C’est un plateau de 810 m2 qui surplombe le célèbre marché Forville de Cannes. D’anciens locaux inoccupés depuis plus de 10 ans que Qwant vient de racheter à la mairie.
 
D’ici 2 ans, le moteur de recherche créé à Nice en 2013 par Eric Léandri implantera une unité dédiée à l’offre culturelle : cinéma, théâtre, musée, avec une ambition d’exhaustivité.

Nous souhaitons vraiment être meilleur que notre concurrent (Google – ndlr) dans ce domaine

explique Eric Léandri, le directeur et fondateur de Qwant.

A termes, 40 personnes travailleront à Forville.


Cannes on air


L’officialisation de l’arrivée de Qwant à Cannes en plein festival ne doit rien au hasard.

Outre la future offre cinéma du moteur de recherche, l’implantation s’inscrit dans le projet « Cannes on air », qui entend développer un pôle consacré à l’audiovisuel et aux industries créatives, avec entre autres un campus universitaire, une pépinière d’entreprises, un cinéma multiplexe, etc…
 

6 % du marché français


Avec ces nouveaux développements, Qwant espère atteindre rapidement 15% du marché mondial des moteurs de recherche.
Aujourd’hui, la start-up azuréenne occupe 5 à 6% du marché français. 2 à 3% en Allemagne et 1 à 2% en Italie.
Qwant annonce depuis son lancement ne pas tracer ses utilisateurs, ni vendre leurs données personnelles, afin de garantir leur vie privée et se veut neutre dans l'affichage des résultats.

Le moteur de recherche fait partie de la liste des logiciels libres préconisés par l'État français dans le cadre de la modernisation globale de ses systèmes d’information, bien qu'il ne soit pas un logiciel libre, ni un moteur ouvert.
 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Marseille : le défi de Monte Cristo

Les + Lus