Festival de Cannes. "Cette année, c'est vraiment reparti !" Les commerçants dressent leur bilan

35 000 festivaliers sont venus fouler de loin ou de près le tapis rouge cannois. Ils ont fait le bonheur des commerçants autour du Palais. Même si, certains notent une baisse de la fréquentation.

Alors que le Festival touche à sa fin, nous sommes allés à la rencontre des commerçants. Fleuristes, restaurateurs, coiffeurs, gérants de boutiques, les avis sont contrastés pour cette 77ᵉ édition du Festival de Cannes.

Une constatation remonte, si les festivaliers étaient bien au rendez-vous, les badauds, eux, étaient moins présents que les années précédentes.

Certains ont ouvert cette année et découvrent la folie cannoise, c'est le cas chez Laurence, à la boutique By Colette. "On a réalisé une super quinzaine, pas mal de fréquentation." Même constat dans un restaurant de petit-déjeuner et brunch situé à 100 mètres du Palais. "Ça s'est très bien passé, c'était notre premier festival, on est agréablement surpris, on a eu beaucoup de monde !", explique Didier, gérant du restaurant.

Moins de badauds ? 

À quelques mètres, chez le glacier Vilfeu, Alexenna, responsable depuis trois ans, et employée depuis huit en a vu passer des éditions. Pour elle, l'activité était très calme :"c'était terminé à partir de la première semaine, je n'ai pas reconnu le Festival, j'ai jamais vu ça."

De l'autre côté de la rue, au Manolan's, on constate aussi cette baisse d'activité, Mattew est tout de même satisfait de la quinzaine :"la première année où j'ai fait le festival, c'était vraiment vraiment rempli, cette année, je trouve qu'il y a moins de monde. On a quand même très bien travaillé, mais ce n'est pas la même chose que les années précédentes, d'autres évènements attirent cette année, peut-être à cause des Jeux Olympiques.".

Depuis le covid, ce n'est pas vraiment reparti…

Mattew, responsable au Manolan's Cannes.

France 3 Côte d'Azur.

C'est le bouquet pour les fleuristes

Rue Jean de Riouffe, entre le Palais et la gare, les boutiques de fleurs tournent encore à plein régime. "ça fait 30 ans qu'on fait le festival et chaque année, c'est la folie" explique Barbara Smids. 

Le fleuriste Sander Smids fournit le Palais en fleurs fraîches et décors des évènements prestigieux, mais cette année, comme souvent, le calendrier joue des tours. Les fleuristes enchaînent avec la fête des Mères. 

On a des commandes de partout, on est très contents ! 

Barbara Smids, fleuriste

à France 3 Côte d'Azur.

Pour cette dernière, c'est l'édition du retour à une période faste. "Cette année, c'est vraiment reparti !", répond-elle entre deux préparations de commandes.  

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité