Festival de Cannes 2024. "Diamant brut" tourné sur la Côte d'Azur ouvre la compétition, rencontre avec sa réalisatrice Agathe Reidinger

Plus sur le thème :

Le film "Diamant brut" est en compétition au Festival de Cannes, France 3 Côte d'Azur a rencontré sa réalisatrice, Agathe Reidinger. Elle signe ici son premier film. Elle nous parle de son film, tourné sur la Côte d'Azur. Liane, une jeune fille de 19 ans, voit en la télé-réalité la possibilité de s'en sortir.

C'est un film attendu, Diamant brut d'Agathe Reidinger, en compétition dans la Sélection officielle, sa réalisatrice nous a accordé une interview, la projection du film au Festival de Cannes commence ce mercredi 15 mai.

Voici son synopsis : Liane, 19 ans, téméraire et incandescente, vit avec sa mère et sa petite sœur sous le soleil poussiéreux de Fréjus. Obsédée par la beauté et le besoin de devenir quelqu'un, elle voit en la téléréalité la possibilité d'être aimée. Le destin semble enfin lui sourire lorsqu'elle passe un casting pour "Miracle Island".

Un premier long-métrage

Diamant brut est le premier long-métrage de la réalisatrice et il monte déjà les marches de Cannes, pour Agathe Reidinger depuis l'annonce de la sélection : "c'est un mélange de pleins d'émotion, très fortes. Beaucoup de joie forcément, beaucoup de peur, une pression que j'ai jamais ressentie".

Dans la bande-annonce, on la voit agressée par des jeunes en scooter, marchant vite… Mais Liane, le personnage principal, sait ce qu'elle veut.

C'est complètement une femme puissante, c'est une gagnante, une jeune femme qui sait où elle va, ce qu'elle veut. Elle n'est pas victime, au contraire".

Agathe Reidinger

à France 3 Côte d'Azur

Pour Liane qui vit avec sa mère et sa sœur, la téléréalité, devient un plan de carrière. La réalisatrice du long-métrage dépeint la société actuelle : "la téléréalité véhicule des valeurs très réactionnaires qui sont très violentes. Ce qui m'a intéressée pour le projet, c'était de me placer du point de vue de la candidate et de montrer que la téléréalité, c'est aussi un moyen de s'en sortir pour des gens qui n'ont pas toutes les chances dans la vie".

Tourné à Fréjus, Cannes et Grasse

En toile de fond, la ville de Fréjus, avec ses paysages et sa mixité sociale. "Je voulais que Liane vive à Fréjus, parce que c'est la première ville RN de France et le tissu social s'en ressent. D'un point vu pratique, Fréjus nous a permis de rayonner dans les villes aux alentours, et donc d'avoir accès à des paysages incroyables que l'on voit trop peu au cinéma" explique Agathe Reidinger à France 3 Côte d'Azur.

Dans Diamant brut, sa réalisatrice a fait le choix d'engager des acteurs non-professionnels par cohérence avec le sujet. "Pour raconter l'histoire d'une jeune fille qui rêve d'être connue, pour moi, ça n'avait pas de sens de prendre des gens qui ont déjà embrassé une carrière de cinéma."

Le mot de Thierry Frémaux 

"La Compétition s'ouvre mercredi après-midi avec un premier film qui est une première œuvre, Diamant brut, c'est ça découverte, c'est ça le Festival de Cannes, mettre des jeunes réalisateurs sur la table !" a répondu le directeur général du Festival de Cannes à la question : "Sur quel film avez-vous une attente ?" Lui qui a pour habitude de ne pas donner son avis sur les films en Compétition.

Pour savoir si ce film recevra ou non la célèbre Palme d'or, rendez-vous le samedi 25 mai.