INFO FRANCE 3. Accusé de viol, Lomepal jouera au Festival des Plages Electroniques de Cannes dimanche

Le rappeur est visé par une enquête préliminaire pour viol, a annoncé le Parquet de Paris. Cette enquête fait suite au dépôt d'une plainte en 2020. Le chanteur dément ces accusations. Son concert au festival des Plages Electroniques de Cannes prévu ce dimanche est maintenu, ont fait savoir les organisateurs à France 3.

Le rappeur français, Lomepal, est mis en cause dans une enquête pour viol. Le parquet de Paris a confirmé à l'Agence France-Presse l'ouverture d'une enquête préliminaire après une plainte déposée en 2020, pour des faits survenus en 2017 à New York, aux Etats-Unis. 

Il est l'une des têtes d'affiche du festival des Plages Electroniques de Cannes dans lequel il doit se produire ce dimanche 6 août. Un concert maintenu par les organisateurs.

"Face aux allégations pesant sur l'artiste Lomepal, nous, organisateurs des Plages Electroniques, ne restons pas indifférents" commentent-ils d'abord.

"Depuis 48h, nous interpellons la production de Lomepal, avec qui nous sommes liés contractuellement, sur son positionnement quant à sa volonté de performer au Festival en de telles circonstances. La décision de l'artiste et de son management est de maintenir sa prestation" précise l'organisation du festival musical qui se tient sur la Croisette.

 

Les Plages Electroniques honoreront donc leurs engagements contractuels et Lomepal jouera le dimanche 6 août.

L'organisation des Plages Electroniques de Cannes

"Le respect et la dignité de toutes et tous"

Dans ce message envoyé ce samedi 5 août, les organisateurs expliquent également qu'ils tiennent à "réaffirmer [leur] engagement envers le respect et la dignité de toutes et tous. Nous nous mobilisons depuis des années contre toutes formes de violences et notamment les violences sexistes et sexuelles à l'encontre des femmes et des minorités."

Et de ponctuer : "Malgré ces circonstances, notre objectif reste inchangé : accueillir nos festivaliers nombreux et dans les meilleures conditions possibles pour un évènement mémorable, respectueux et sécurisé."

Des accusations démenties par Lomepal

L'artiste a démenti jeudi 3 août les accusations qui pèsent sur lui et il se dit prêt à "répondre à la justice". Dans un long message Instagram il s'est exprimé : "Est-ce que j'ai forcé qui que ce soit à faire quoi que ce soit ? Non. Est-ce qu'il y a eu des choses illégales ? Non. Et je ne le laisserai jamais dire".

Le rappeur parisien aux trois millions d'auditeurs mensuels sur la plateforme Spotify dénonce des "mensonges"

Je n'ai rien à cacher, et aucune raison de me cacher.

Lomepal

Compte Instagram @antoinelomepal

Selon le Parisien, la plaignante serait une connaissance du rappeur. Les faits se seraient déroulés en 2017 à New York.

"Les investigations se poursuivent"

L'enquête a été confiée au 3e district de la police judiciaire (DPJ) de Paris. Le parquet a précisé que les investigations se poursuivaient.

Dans son message fleuve sur son compte Instagram, Antoine Valentinelli, de son vrai nom, explique "avoir eu de nombreuses relations" pendant les premières années de sa carrière.

Il détaille : "Des rencontres de fin de soirée, ou on fait l'amour sans se connaître, des relations d'un soir. Et pour moi comme tout le monde, il peut y avoir des incompréhensions, des perceptions différentes. Il y en a dans la vie comme dans celle de chacun et de chacune".

"Ensuite, il y a des histoires délirantes et inventées de toutes pièces qui circulent dans l'industrie musicale. On payerait des femmes, on ferait signer des accords de silence, j'en passe. J'entends ça depuis des mois. Tout cela est absurde et faux. Ça n'a simplement jamais existé, et ça circule, sans fin, et c'est repris sur les réseaux, et sur des sites de presse", assure l'interprète de "Yeux disent".

"Ce silence n'est littéralement plus possible"

Le 19 juillet, la rédactrice en chef du média en ligne Joly Môme, Jenna Boulmedais, avait révélé sur Instagram entendre depuis deux ans "des témoignages de femmes ayant subi les gestes déplacés et non désirés d'Antoine Lomepal".

"Toute l'industrie musicale est au courant. Ce silence n'est littéralement plus possible. Voir son nom en tête d'affiche de nombreux festivals également", avait dénoncé celle qui, depuis, fait l'objet d'une plainte de la Fédération française de musique.

Reconnu pour son style et ses textes sentimentaux qui lui ont longtemps valu l'étiquette de "rap rose", Lomepal a su creuser son sillon sur une scène rap très hétéroclite et concurrentielle. Entre le chant et le rap, ses textes sont souvent autobiographiques et intimistes.

Sa carrière débute sous le pseudonyme Jo Pump en 2010 avec le titre "A la trappe" en duo avec l'une de stars de la scène rap, Nekfeu. Il enchaîne ensuite les titres et les EP avant de sortir en 2017 son premier album, "Flip", qui rencontre un succès public et fait de lui une star. Vient un an plus tard "Jeannine", titre hommage à sa grand-mère.

Son dernier album "Mauvais ordre" est sorti en 2022. Habitué des festivals de musique, il a aussi collaboré avec des poids lourds du rap comme Nekfeu, Orelsan, Romeo Elvis ou encore des artistes moins connus, mais très respectés sur la scène rap, comme Alpha Wann.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité